19 juillet 2011

La crise alimentaire dans la Corne de l’Afrique en chiffres

Kate Holt / CARE

SITUATION GENERALE

  • Plus de 10 millions de personnes dans la Corne de l’Afrique (Djibouti, Kenya, Ethiopie, Somalie, Ouganda) ont besoin d’une aide humanitaire en raison de la sécheresse prolongée.
  • Il s’agit de la crise alimentaire la plus grave dans le monde à l’heure actuelle.
  • Il s’agit, pour certaines zones pastorales, de la période la plus sèche depuis 60 ans.

REFUGIES

  • Chaque jour, près de 1 800 réfugiés somaliens arrivent dans les camps de Dadaab, Kenya.
  • Chaque semaine, près de 2 000 Somaliens arrivent aux camps de Dolo Ado en Ethiopie, portant à 31 500 le nombre de réfugiés somaliens arrivés en Ethiopie ces 5 derniers mois.
  • Au total, 111 000 Somaliens se sont réfugiés en Ethiopie.
  • 1/4 des 7,5 millions d’habitants de la Somalie sont aujourd’hui soit déplacés soit réfugiés à l’étranger.
  • Les camps de Dadaab furent créés en 1991 pour accueillir 90 000 personnes.

Le 11 juillet dernier, la population totale des camps de Dadaab atteignait les 377 430 personnes. La capacité d’accueil de Dadaab atteint donc les 300 %.

FEMMES

  • La majorité des personnes qui arrivent à Dadaab sont des femmes et des enfants (80%) sans compagnie masculine, sans argent, sans nourriture et sans vêtements.
  • Selon l’ONU, 358 cas de violences basées sur le genre ont été rapportés dans les 3 camps entre janvier et juin 2011, contre 75 l’année dernière à la même période.

PRIX DE L’ALIMENTATION / SECURITE ALIMENTAIRE

  • Au Kenya, les prix des aliments ont augmenté de plus de 25% entre janvier et avril 2011.
  • A Mandera au Kenya, le prix du maïs a augmenté de près de 60% par rapport à l’année dernière.
  • En mai 2011, le prix des céréales en Ethiopie a augmenté de 27,5% par rapport à mai 2010.
  • Les taux de mortalité du bétail atteignent 40 à 60 % dans certaines parties de l’Ethiopie, en raison de l’appauvrissement des pâturages et des ressources en eau.

NUTRITION

  • La malnutrition aigüe au nord et à l’est du Kenya ainsi qu’au sud et au centre de la Somalie a atteint son taux le plus élevé depuis 2003.
  • 47% des somaliens réfugiés en Ethiopie sont atteints de malnutrition aigüe.
  • 50 % des enfants somaliens arrivant en Ethiopie sont gravement malnutris.
  • Dans les zones de Somalie touchées par la sécheresse, 1 enfant sur 10 risque de mourir de faim. Il s’agit du niveau de malnutrition le plus élevé dans le monde aujourd’hui.

EAU ET ASSAINISSEMENT

  • En Ethiopie, 5 millions de personnes risquent de souffrir de diarrhée aqueuse sévère.
  • En Ethiopie, environ 4 millions de personnes sont menacées par les dangers liés au manque d’eau et de mesures d’assainissement, comme la pénurie en raison de la sécheresse, la propagation de maladies hydriques et un faible accès à l’eau potable.

FINANCEMENTS

On estime à plus de 700 millions de dollars le montant des aides nécessaires pour répondre aux besoins humanitaires de la région.

LA REPONSE DE CARE

CARE a lancé un appel d’urgence à la communauté internationale pour venir en aide à près de 2 millions de personnes au Kenya, en Somalie et en Ethiopie. A ce jour CARE a pu venir en aide à près de 250 000 personnes en Ethiopie, à 164 000 personnes en Somalie et à 544 000 personnes au Kenya.
Lisez en détails les interventions de CARE.


S
outenir les actions de CARE dans l'urgence, faites un don.


Sources: USAID: Horn of Africa – Drought Factsheet #1,6 juillet 2011
UN OCHA: Eastern Africa Drought Humanitarian Report No.3, 11 juin 2011
UN OCHA: Emergency Relief Coordinator’s Key Messages on the Horn of Africa, Issue #1, 27 juin 2011
UNHCR: “Horn of Africa crisis overwhelms aid efforts on the Ethiopia-Somalia border, urgent help
needed”, 8 juillet 2011
UNHCR: Weekly Registration Snapshot Dadaab, 27 juin – 3 juillet 2011
Sitreps CARE Ethiopie/Kenya
Gouvernement Ethiopien : Humanitarian Requirements Document, 11 juillet 2011
CICR: Communiqué de presse du 13 juillet 2011

Crédit photos: Kate Holt / CARE