12 février 2015

Réfugiés nigérians : la situation humanitaire s'aggrave dans le Sud du Niger

Le conflit dans le Nord du Nigeria a provoqué une crise humanitaire régionale avec la fuite de centaines de milliers de personnes vers le Niger, le Tchad et le Cameroun. Au Niger, l'ONG CARE intervient dans la région frontalière de Diffa, déclarée en état d'urgence par le gouvernement nigérien cette semaine.

L'arrivée de 125 000 réfugiés nigérians ainsi que les déplacements internes, provoqués par les combats à la frontière avec le Nigeria, créent une pression énorme sur les communautés nigériennes déjà en proie à des pénuries alimentaires.

Dans la région de Diffa, plus de la moitié de la population n'a pas accès à des ressources alimentaires suffisantes et un quart des enfants de moins de 5 ans souffrent de malnutrition aigüe.

Une épidémie de choléra s'est déclarée dans la région du fait du manque d'accès à l'eau potable. Des centaines de cas ont été reportés, principalement parmi les populations déplacées dont 80% sont des femmes et des enfants.

« Les réfugiés et les populations hôtes meurent de maladie et de faim. Le nombre de victimes continuera d'augmenter si la communauté internationale ne se mobilise pas davantage pour répondre aux besoins humanitaires déjà alarmants », alerte Rotimy Djossaya, directeur de l'ONG CARE au Niger.

« C'est une région où les populations ont du mal à subvenir à leurs besoins. Si cette crise continue de prendre de l'ampleur, des communautés entières seront privées de leurs moyens de subsistance dans la durée. Plus nous attendons, plus des personnes auront besoin d'une aide sur le long terme », ajoute Rotimy Djossaya.

CARE a soutenu déjà plus de 50 000 personnes en distribuant de la nourriture, de l'eau et des kits d'hygiène. CARE va renforcer ses actions humanitaires d'urgence dans cette région.

CONTACT MEDIA :

Nos équipes francophones sur place sont disponibles pour tout commentaire.

Omar Tankari de CARE Niger sera présent à Paris la semaine du 16 février. Il est disponible pour toute rencontre.

Contact à Paris : Laury-Anne Bellessa, chargée des relations medias, 01 53 19 89 92, bellessa@carefrance.org