19 février 2015

Moyen-Orient : les réfugiés syriens démunis face au froid et la neige

Une violente tempête de neige touche de nouveau la Jordanie et le Liban. Des centaines de milliers de réfugiés syriens doivent affronter sans chauffage cette vague de froid.

L'ONG humanitaire CARE vient en aide aux réfugiés syriens.
« Une nouvelle tempête de neige s'abat sur le Moyen-Orient. Des millions de déplacés et réfugiés syriens souffrent et risquent tous les jours leur vie. L'hiver rigoureux ne leur laisse aucun répit », rappelle Alexandre Morel, directeur des programmes chez CARE France.

« Des milliers de Syriens ont fui leur maison pendant l'été avec seulement les vêtements qu'ils portaient. Ces personnes ont aujourd'hui désespérément besoin de couvertures, de radiateurs, de combustibles pour les poêles et de bâches pour réparer les toitures de leurs abris », poursuit Violaine Gagnet, responsable des urgences chez CARE France.

Nous mourrons de froid et la seule chose que nous pouvons faire, c'est nous couvrir de couvertures et attendre

« Nous vivons dans un petit appartement en sous-sol où nous ne voyons jamais le soleil. La maison est très humide, ce qui rend mes enfants malades. Nous n'avons aucun chauffage. J'ai dit à mes enfants de mettre tous leurs vêtements pour avoir chaud, puis je les ai enveloppés dans une couverture. Je n'ai rien pour les nourrir : nous n'avons ni nourriture ni eau potable. Je suis déprimé et me sens incapable d'aider ma propre famille. Nous nous sentons seuls, nous avons l'impression que le monde nous a abandonnés », explique Amer, un père de famille syrien réfugié à Irbid, en Jordanie.

Il fait très froid et j'ai dû recouvrir une vitre cassée d'un morceau de métal

« Nous vivons dans un appartement dont les murs sont couverts de moisissures et les sols plein de trous. J'aimerais changer de maison, mais celle-ci est la seule que je puisse payer. Des insectes rampent dans la maison et piquent mes enfants. Les vieilles fenêtres ne nous protègent pas du froid qui s'infiltre de partout. L'une de mes filles est décédée et je dois protéger mes autres enfants. Nos voisins nous ont prêté un chauffage au gaz pour résister à la tempête. Nous nous accroupissons tous autour de cet unique radiateur », confie Mousa, un père réfugié syrien qui vit avec sa femme et ses sept enfants à Irbid, en Jordanie.

Le camp de réfugiés d'Azraq sous la neige

L'association humanitaire CARE vient en aide aux réfugiés syriens
2015 / CARE

Le camp de réfugiés d'Azraq en Jordanie est particulièrement affecté par cette tempête de neige. Une équipe CARE de 25 personnes assiste les réfugiés vivant dans le camp d'Azraq.

Marten Mylius, membre de l'équipe de CARE en Jordanie, témoigne :  « C'est la première fois que nos équipes locales assistent à une telle tempête dans la région d'Azraq. Tout déplacement est aujourd'hui difficile à cause de la neige. 200 familles se sont retrouvées à court de bouteilles de gaz, elles ne pouvaient plus se chauffer ni cuisiner. De nombreux réfugiés se sont rassemblés dans les centres communautaires gérés par CARE le temps que les bouteilles de gaz soient remplacées. Il fait très froid dans ce camp situé dans le désert, plus froid encore qu'à Amman. Nous nous attendions à de mauvaises conditions climatiques mais pas à une telle tempête. »

Le conflit syrien s'intensifie et le nombre de civils affectés ne cesse d'augmenter. La communauté internationale doit redoubler d'efforts pour répondre à ces besoins, alerte CARE.

L'action de CARE

CARE soutient les réfugiés syriens en Jordanie, au Liban et en Turquie pour affronter l'hiver. Nos équipes distribuent des radiateurs, des couvertures et des matelas, une aide financière et des bons d'achat pour du carburant.

En Syrie, CARE travaille avec des organisations locales pour fournir des vêtements d'hiver pour enfants et des couvertures.