02 mars 2015

Mali : comment changer l'attitude des hommes à l'égard des femmes ?

Patoma, polygame, participe au programme de CARE visant à impliquer les hommes en faveur du respect des droits des femmes. Dans sa communauté, les hommes sont réticents à accompagner les femmes dans leurs activités. Malgré cela, Patoma a compris que les femmes sont un élément essentiel du développement.

Au Mali et au Niger, CARE a créé la Men Engage Initiative et changé l'attitude des hommes au sein de leur foyer : ils sont plus impliqués dans les tâches domestiques et cessent le recours à la violence ; ils soutiennent activement l'éducation des filles et renoncent au mariage précoce ; ils accompagnent leurs femmes lors des consultations obstétricales et en couvrent les dépenses ; ils les soutiennent dans le partage de l'héritage des terres.

« Je n'ai jamais cédé à mes détracteurs »

L'ONG humanitaire CARE défend les droits des femmes.
CARE

« Je me suis rendu compte que, contrairement à ce que les hommes disent, les femmes ont de très bonnes idées qui peuvent améliorer nos conditions de vie et la cohésion de nos familles. Si les hommes discutaient de leurs problèmes avec leur femme alors ils se rendraient compte du temps perdu en les excluant de la prise des décisions », explique Patoma.

« Pendant ce processus de changement personnel, j'ai subi des pressions de ma communauté, notamment quand je commençais à accompagner mes femmes aux centres médicaux ou quand je pilais le mil pour alléger leur charge travail. Dans mon village, j'ai longtemps été perçu comme une personne anormale. Aujourd'hui, je suis très fier de moi car ma famille me fait confiance », déclare Patoma.

Découvrez d'autres témoignages

En savoir plus

A l'occasion de la Journée internationale des femmes, le 8 mars, l'ONG humanitaire CARE France appelle les hommes à se mobiliser pour les droits des femmes. Vincent Cassel et Léa Seydoux sont les ambassadeurs de cette campagne : « Donne du pouvoir aux femmes, si t'es un homme ».