18 mars 2015

Cyclone Pam au Vanuatu : des défis logistiques considérables

Les défis logistiques à l'apport d'une aide aux populations affectées par le passage du cyclone Pam sont considérables. Les moyens de communication sont toujours très perturbés. Des glissements de terrain et les dommages causés par le cyclone ont rendu de nombreuses routes impraticables.

CARE prépare un envoi d'eau et de colis alimentaires d'urgence pour soutenir les habitants de l'île de Tanna, dans la partie sud de l'archipel du Vanuatu. Une évaluation aérienne a indiqué que dans certains villages, l'ensemble des maisons ont été sévèrement endommagées ou totalement détruites. Une grande partie de l'île de Tanna, où vivent 24 000 personnes, reste toujours isolée.

« Désastre est le seul mot capable de décrire la situation sur l'île de Tanna », confie Charlie Damon du bureau de l'ONG CARE au Vanuatu. « Toutes les cultures ont été perdues et toutes les maisons traditionnelles ont été détruites. Les personnes n'ont pas d'eau potable. La situation est d'une gravité extrême. »

CARE a soutenu la réponse d'urgence mis en place par les autorités de l'île de Tafea avec l'apport de nourriture et d'eau.

La réponse au cyclone Pam risque de prendre des mois, compte tenu des défis logistiques, alerte CARE.

Contacts media :

L'ONG de solidarité internationale CARE travaille au Vanuatu depuis 2008.

Nos équipes sur place (anglophones) sont disponibles pour tout commentaire sur l'évolution de la situation. Contactez Tom Perry actuellement au Vanuatu : +61 419 567 777 ; contact twitter : @thomasmperry.

A Paris, contactez Laury-Anne Bellessa, chargée des relations medias, 01 53 19 89 92/ 06 24 61 85 37, bellessa@carefrance.org.