21 avril 2015

Les naufrages de migrants en Méditerranée montrent l'insuffisance de la réponse à la crise syrienne

La récente tragédie survenue en Méditerranée, où des centaines de personnes ont péri en essayant d'atteindre l'Europe, alerte sur l'insuffisance scandaleuse de la réponse mondiale aux multiples crises humanitaires et à l'insoutenable pauvreté qui rendent les vies de millions de personnes insupportables en Afrique et au Moyen-Orient, avertit l'ONG humanitaire CARE.

En particulier, la guerre en Syrie et la crise régionale qui en résulte, faisant des millions de réfugiés, a atteint une ampleur qui dépasse largement les ressources disponibles pour répondre aux énormes besoins humanitaires. Selon l'UNHCR, la majorité des réfugiés qui sont arrivés en Europe en 2015 venaient de Syrie. Plus de 11,5 millions de personnes ont été déplacées par le conflit en Syrie, dont 3,9 millions de réfugiés enregistrés.

Le drame des naufrages de migrants montre que la crise syrienne a dépassé l'échelle régionale pour devenir une crise mondiale qui exige une attention bien plus importante de la part la communauté internationale.

« Il est inacceptable que la Méditerranée soit devenue un cimetière pour ces gens qui cherchent désespérément à fuir une situation insoutenable », déclare Wolfgang Jamman, secrétaire général de CARE International.

« Ces tragédies continueront tant que les réponses aux crises humanitaires en Afrique et au Moyen-Orient resteront insuffisantes. Il faut que le soutien aux populations affectées par ces crises augmente considérablement, de même que la lutte contre la pauvreté et les inégalités dans ces régions. »

CONTACTS PRESSE

Laury-Anne Bellessa - 01 53 19 89 92