17 août 2015

Myanmar (Birmanie). Après les inondations, le risque d'une pénurie alimentaire

CARE intensifie sa réponse face aux inondations massives qui ont eu lieu au Myanmar (Birmanie), craignant qu'elles ne causent de graves pénuries alimentaires.

Un bilan lourd : de nombreux dommages humains et agricoles

Plus de 100 personnes ont déjà été tuées par les inondations et près d'un million de personnes ont été touchées.

Environ 300 000 hectares de terres agricoles, de rizières notamment, ont été endommagés.

 « Comme l'eau commence à reculer, nous aurons prochainement une vision plus précise des dégâts infligés aux terres agricoles. Souvent, les gens ne réalisent pas les conséquences sur le long terme des inondations. Pour les fermiers en particulier, il faudra plusieurs mois avant que les choses reviennent à la normale » , explique Stav Zotalis, directrice pays de CARE au Myanmar. 

CARE apporte une aide aux victimes des inondations

Après avoir perdu leurs biens pendant les inondations, cette famille a reçu des kits d'urgence distribués par CARE ©Isaac Kyaw Htun Hla/CARE

CARE poursuit sa réponse d'urgence en distribuant notamment des kits de purification d'eau, des bâches et des kits d'hygiène.

Afin d'anticiper et de contrer le risque de pénurie alimentaire, CARE va distribuer également des semences à 20 000 personnes afin qu'elles puissent replanter et reprendre leurs cultures.

Toutes nos actualités sur les inondations au Myanmar

CARE au Myanmar

CARE travaille au Myanmar depuis 1995 pour améliorer la vie des populations les plus vulnérables grâce à l'autonomisation des femmes et de leurs communautés. CARE dispose de dix bureaux dans le pays et de plus de 290 personnels d'équipe y sont déployés.