04 septembre 2015

Syrie : nouvel appel de CARE en faveur de l'accueil des réfugiés et de financements à la hauteur des besoins humanitaires

L'association humanitaire CARE aide les réfugiés syriens
CARE

La mort cette semaine d'Aylan, Ghalib et Rihanna Kurdi, qui tentaient de rejoindre la Grèce par bateau, est la dernière tragédie d'une crise qui se poursuit depuis quatre ans.

« Le choc et l'indignation que nous avons tous ressentis en voyant la photo de cet enfant doivent se traduire par une action politique rapide. L'ampleur du désastre humanitaire syrien dépasse l'entendement. Aujourd'hui, il n'y a plus d'excuse pour fermer les yeux. Il ne devrait pas être nécessaire d'attendre une telle tragédie pour faire quelque chose », commente Wolfgang Jamann, secrétaire général de CARE International.

Depuis 2014, CARE demande à la communauté internationale d'accueillir 5% des réfugiés syriens les plus vulnérables. Quatre millions de personnes ont déjà fui la violence de la guerre en Syrie pour sauver leur vie.

Il faut également fournir une aide appropriée aux pays voisins de la Syrie qui hébergent plus de 90% des réfugiés syriens. Cela implique le renforcement de l'aide internationale, bilatérale et à destination des organisations humanitaires.

De nouveaux efforts diplomatiques doivent également assurer l'application des résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU pour :

  • une résolution politique des conflits dans la région,
  • la protection des civils,
  • la garantie d'un accès pour l'apport d'une aide humanitaire.

Cela nécessite un engagement politique du Conseil de sécurité - dont la Chine et la Russie - ainsi que des Etats de la région syrienne.

CARE salue le récent virage pris par les gouvernements européens, mais appelle à une mobilisation sur la durée.

CONTACTs MEDIAS :
  • Nos équipes dans la région syrienne (francophones, anglophones et arabophones) sont disponibles pour tout entretien.
  • A Paris, Violaine Gagnet, responsable des urgences de CARE France est également disponible.
  • Contactez : Laury-Anne Bellessa, chargée des relations medias chez CARE France, + 33 (0) 1 53 19 89 92, + 33 (0) 6 24 61 85 37, bellessa@carefrance.org
A PROPOS DE L'ONG CARE :

L'association CARE a déjà fourni une aide d'urgence à plus d'un million de personnes : populations en Syrie, réfugiés syriens ou communautés hôtes en Jordanie, Turquie, au Liban et en Égypte. 

  • En Syrie, CARE apporte une aide d'urgence aux populations affectées par les violences.
  • En Jordanie, CARE est présente depuis 1948. CARE fournit un soutien financier d'urgence pour aider les réfugiés à couvrir leurs dépenses de base (loyer, achat de nourriture et de médicaments). CARE assure également un soutien psychosocial et donne des informations sur les soins de santé et soutien juridique et social dont les réfugiés peuvent bénéficier.
  • Au Liban, CARE fournit un soutien financier d'urgence aux réfugiés syriens et travaille avec les municipalités pour améliorer les réseaux d'approvisionnement en eau et les installations sanitaires destinées aux réfugiés et aux communautés hôtes.
  • En Egypte, CARE sensibilise les réfugiés aux risques d'exploitation sexuelle et aux violences contre les femmes et les enfants.
  • En Turquie, CARE soutient les réfugiés syriens en distribuant de la nourriture, des couvertures et des articles d'hygiène.

Fondé en 1945, CARE est l'un des plus grands réseaux d'aide humanitaire au monde, apolitique et non confessionnel. CARE s'attaque aux causes profondes de l'extrême pauvreté et fournit une aide humanitaire en cas d'urgence. CARE place les femmes et les filles au cœur de ses programmes.