24 septembre 2015

dAcRuZ : « Il faut que l'homme retrouve sa place sur notre planète »

Dans le cadre du projet de sensibilisation « Le climat au pied du mur », initié par l'ONG CARE, le graffeur dAcRuZ dénonce l'impact des dérèglements climatiques sur notre habitat.

La fresque de dAcRuZ rue Germaine Tailleferre
La fresque de dAcRuZ rue Germaine Tailleferre © 2015/CARE

dAcRuZ décrit son oeuvre

Artiste autodidacte, dAcRuZ a plusieurs fois posé son style sur les murs du 19e arrondissement de Paris. Pour CARE, il s'est approprié la façade d'un immeuble de la rue Germaine Tailleferre.

S'exprimant sur le thème de l'habitat, l'artiste a choisi de montrer une ville menacée ne disposant que de quelques embarcations pour fuir la montée des eaux. Un homme, vêtu d'un costume austère, symbolise les dirigeants politiques actuels que l'artiste appelle à s'engager. La Pachamama, figure Inca de la Terre Mère, surplombe la scène :

« Elle est ébranlée par les hommes qui modifient son équilibre, mais elle représente aussi un espoir, celui de vivre en harmonie avec notre environnement, » explique dAcRuZ.

dAcRuZ réalise sa fresque pour l'association CARE France
dAcRuZ réalise sa fresque pour l'association CARE © 2015/CARE

L'engagement de dAcRuZ pour le climat

Voyageur aguerri, dAcRuZ a été témoin des impacts du changement climatique sur les populations les plus vulnérables, notamment en Amérique Latine et en Afrique :

« Je voulais participer à cette sensibilisation en tant qu'artiste. Les hommes sont les seuls animaux qui mettent leur intelligence au service de la destruction massive et durable de leur environnement. Il faut que l'homme retrouve sa place sur notre planète. »

Le climat au pied du mur

Quels sont les impacts du changement climatique sur les droits humains ? Sous l'impulsion de l'association internationale CARE France, cinq artistes de street-art se sont réapproprié les enjeux du climat. Ils ont investi l'espace public parisien pour sensibiliser les Français à l'urgence d'obtenir un accord climatique ambitieux et juste lors du Sommet international sur le climat, qui aura lieu à Paris en décembre 2015.

Les fresques sont visibles jusqu'au 19 décembre 2015. Des balades commentées auront lieu tous les samedis de 11h à 12h30 (Paris 19e et 10e).

Découvrez les fresques des autres artistes : Stoul, Koralie, FKDL, Doudou Style

Ce projet est réalisé avec le soutien de la Mairie de Paris. Il a été labellisé « Paris pour le climat » par la Mairie de Paris et « COP21-CMP11 / Paris 2015 » par le ministère de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie

En savoir plus