29 septembre 2015

Koralie : « les changements climatiques renforcent la pauvreté de certaines populations »

Dans le cadre du projet « Le climat au pied du mur », initié par l'association CARE France, l'artiste Koralie livre sa vision des injustices sociales inhérentes aux bouleversements climatiques.

La réalisation de Koralie pour l'association CARE France
La réalisation de Koralie pour l'association CARE France ©2015/CARE FRANCE

L'engagement de Koralie pour le climat

C'est un vrai relooking que l'artiste Koralie a proposé au Pavillon des Canaux (Paris 19e). Au-delà de l'esthétique, ses symboles graphiques aux couleurs vives, imprimés et collés sur toute la façade du bâtiment, appellent à la réflexion.

«Je voyage souvent pour mon travail et j'ai pu voir à quel point les changements climatiques renforçaient la pauvreté de certaines populations. Je ne supporte pas la misère. Je ne m'y habitue pas.»

Pour l'artiste, il était essentiel de représenter les femmes, premières victimes des bouleversements climatiques :

«J'ai placé les femmes au cœur de mon œuvre car au sein des communautés les plus vulnérables, elles sont les plus durement touchées. J'ai voulu les protéger par des parasols et parapluies.»

Koralie devant son œuvre au Pavillon des Canaux
Koralie devant son œuvre au Pavillon des Canaux ©2015/CARE FRANCE

L'œuvre de Koralie

Inondations, sécheresse et rareté de l'eau sont les premières conséquences des dérèglements climatiques, selon l'artiste. Celles-ci mènent partout dans le monde à une plus forte injustice sociale, un thème sur lequel Koralie a souhaité s'exprimer à travers son œuvre :

« J'ai voulu montrer que les populations de tous les continents sont déjà affectées par ces phénomènes. D'où la présence de boussoles et des personnages originaires de certains des pays les plus impactés par le changement climatique comme l'Inde ou la Tanzanie », décrit Koralie.

« Des balances, des oasis, un champ de blé, de la végétation représentent l'écosystème de notre planète. La répétition et le mélange des motifs soulignent la complexité de préserver nos ressources naturelles. C'est un devoir environnemental mais aussi le premier pas vers une plus grande justice sociale. »

L'impact du changement climatique sur les inégalités sociales

De son côté, Aurélie Ceinos, chargée de mission changement climatique pour CARE France, tire également la sonnette d'alarme :

« Les dérèglements climatiques vont créer de nouvelles poches de pauvreté. Le coût global du changement climatique à l'horizon 2100 est estimé à 1 050 milliards d'euros. »

Le climat au pied du mur

Quels sont les impacts du changement climatique sur les droits humains ? Sous l'impulsion de l'association internationale CARE France, cinq artistes de street-art se sont réapproprié les enjeux du climat. Ils ont investi l'espace public parisien pour sensibiliser les Français à l'urgence d'obtenir un accord climatique ambitieux et juste lors du Sommet international sur le climat, qui aura lieu à Paris en décembre 2015. Les fresques sont visibles jusqu'au 19 décembre 2015. Des balades commentées auront lieu tous les samedis de 11h à 12h30 (Paris 19e et 10e).

Découvrez les fresques des autres artistes :  Stoul, dAcRuZ, FKDL, Doudou Style

Ce projet est réalisé avec le soutien de la Mairie de Paris. Il a été labellisé « Paris pour le climat » par la Mairie de Paris et « COP21-CMP11 / Paris 2015 » par le ministère de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie

Le climat au pied du mur

  • Le climat au pied du mur
  • CARE se mobilise pour la COP21