20 octobre 2015

Tensions autour du projet d'accord sur le climat lors des négociations à Bonn

Les pays en développement ont tapé du poing sur la table, lors du premier jour des négociations de la Convention-Cadre des Nations unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC) à Bonn. Ils ont exigé une base de travail plus équitable avant d'entrer dans le vif des négociations. Hier, les co-présidents ont invité les Parties à faire des « insertions chirurgicales » dans le texte. « Si le patient a repris des forces et du poids, il est encore loin d'être sorti d'affaire », selon les expertes de l'ONG CARE France présentes à Bonn.

« Le groupe du G77, qui représente plus de 80% de la population mondiale, a notamment souligné la nécessité pour le nouvel accord climatique de garantir un soutien financier aux pays et populations les plus vulnérables pour s'adapter et répondre aux pertes et dommages induits par le changement climatique. Ces insertions étaient nécessaires. Il est rassurant de voir que d'autres groupes, telle que l'Union européenne plaide aussi pour un document plus complet », explique Aurélie Ceinos, Responsable Changement climatique chez CARE France.

« L'ONG CARE accueille favorablement l'appel lancé par un nombre important de pays en faveur de l'inclusion des principes de droits humains et d'égalité des sexes dans le nouvel accord climatique. Ceci envoie un signal fort à toutes celles et ceux qui sont en première ligne des impacts du changement climatique. Le nouvel accord doit mettre en place les dispositions nécessaires afin de s'assurer qu'aucune action de lutte contre le changement climatique ne conduise à des violations des droits humains », ajoute Fanny Petitbon, Responsable Plaidoyer chez CARE France.

Les négociations sur le climat dans le cadre de la CCNUCC se poursuivront à Bonn jusqu'au vendredi 23 octobre. Il s'agit de la dernière session de négociations avant la COP21, qui aura lieu du 30 novembre au 11 décembre.

Contacts médias :

Nos équipes sont disponibles pour toute demande d'interview.

A Bonn :

  • Aurélie CEINOS, Responsable Changement climatique pour l'ONG CARE France: +33 (0)7 61 34 57 16, ceinos@carefrance.org (francophone et anglophone).
  • Fanny Petitbon, Responsable de Plaidoyer pour CARE France, +33 (0)6 19 12 21 46, petitbon@carefrance.org (francophone et anglophone).

A Paris :

  • Contactez Laury-Anne Bellessa, chargée des relations medias, +33 (0)1 53 19 89 92/ 06 24 61 85 37, bellessa@carefrance.org

A propos de CARE :

CARE est un réseau humanitaire international crée il y 70 ans. CARE s'attaque aux causes profondes de l'extrême pauvreté et aux conséquences du changement climatique, dans des situations d'urgence ou de développement à long terme. En 2014, CARE était présent dans 90 pays.

  • CARE soutient les populations affectées par des chocs climatiques ponctuels (tempêtes, inondations) ou de long terme (variabilité des saisons et des précipitations).
  • CARE met également en place des programmes d'adaptation : soutien agricole aux communautés péruviennes qui souffrent de la disparition des glaciers ; mise en place de réseaux d'accès à l'eau en Inde ; projets de plantation de mangroves et de restauration de systèmes de défense côtiers dans certaines régions d'Indonésie, de Thaïlande et du Vietnam.
  • CARE participe aux négociations internationales sur le climat.

En amont de la COP 21 :

  • Découvrez notre parcours street-art « le climat au pied du mur » visible à Paris jusqu'au 19 décembre 2015
  • Consultez le site internet « COP ou pas COP ? » afin de tester vos connaissances sur la COP et de découvrir les impacts du changement climatique sur les droits humains.