23 octobre 2015

Népal : six mois après les séismes, l'hiver sera rude pour la population népalaise

Six mois après les séismes qui ont frappé le Népal, 2,8 millions de personnes vivent toujours dans des abris de fortune. Alors que la saison des moussons vient de s'achever, les Népalais s'apprêtent à affronter un hiver qui s'annonce très rude. CARE soutient les communautés isolées à reconstruire leur maison et à assurer leur récolte.

Six mois après le séisme au Népal, l'association CARE apporte une aide humanitaire et une aide à la reconstruction aux populations népalaises
CARE aide les population à reconstruire leurs maisons et à assurer leurs récoltes

Fournir une aide d'urgence avant l'hiver

Depuis le séisme, survenu en avril 2015, CARE a apporté une aide d'urgence à 130 000 personnes dans les zones les plus sinistrées. Mais la situation reste difficile pour les plus vulnérables :

« Le Népal est loin de s'être remis du séisme qui a dévasté le pays il y a six mois. Maintenant que la saison des moussons est terminée et qu'il devient plus facile de circuler dans le pays, il est crucial d'apporter aux personnes les plus vulnérables ce dont elles ont besoin pour survivre à l'hiver », alerte Lex Kassenberg, directeur de CARE au Népal.

Les équipes de CARE se préparent à distribuer des kits hivernaux aux familles les plus vulnérables : femmes enceintes, mères avec enfants en bas-âge, personnes âgées et personnes handicapées. Ces colis contiendront notamment des couvertures et des vêtements chauds.

Faciliter l'accès à un logement durable

Actuellement, la reconstruction de logements durables est le besoin le plus urgent. Des millions de personnes vivent encore dans des abris de fortune faits de tôles.

Les équipes de CARE forment les communautés vulnérables et leur fournit les outils et matériaux dont ils ont besoin :

« Ces communautés possèdent leur propres techniques de construction traditionnelles. CARE les aide simplement à s'assurer que ces structures seront résistantes à de futurs séismes », explique Alexandre Kaclejda, expert en reconstruction pour CARE au Népal.

Financer la reconstruction

Aujourd'hui, CARE souhaite lever des fonds à hauteur de 10 millions d'euros afin de financer ses programmes de reconstruction au Népal.

« La première urgence est passée. Nous devons maintenant mettre en place des actions de long terme pour permettre au Népal de se reconstruire. CARE travaille aux côtés des communautés touchées afin de les aider à reconstruire leurs maisons de manière durable. Nous apportons également un soutien financier et un appui à la production agricole afin que ces populations retrouvent de bonnes conditions de vie », explique Lex Kassenberg.

Contact médias :

Nos équipes au Népal (anglophones) et à Paris (francophones) sont disponibles pour toute demande d'interview.
Contactez Laury-Anne Bellessa, chargée des relations medias pour CARE France, +33 (0)1 53 19 89 92/ 06 24 61 85 37, bellessa@carefrance.org

Pour aller plus loin :