13 novembre 2015

CARE a 70 ans : Les destinataires des premiers colis CARE témoignent

En 1945, CARE envoyait ses premiers colis humanitaires aux Européens sévèrement affectés au sortir de la Seconde Guerre mondiale. 70 ans plus tard, les premiers bénéficiaires de l’aide humanitaire apportée par CARE témoignent.

L'association CARE a débuté son action humanitaire il y a 70 ans par l'envoi de colis en Europe.

«Je m’en rappelle comme si c’était hier »

« Après la guerre, ma famille a fui l’Allemagne de l’Est pour s’installer en zone d’occupation américaine. C’est là que nous avons commencé à recevoir les colis CARE.

Honnêtement, je n’ai jamais connu de pareil engouement. On recevait du jambon, des œufs, du lait en poudre et même de la compote de prunes ! C’était du luxe pour nous. A l’époque, nous n’avions rien et devions repartir de zéro.

J’ai toujours voulu remercier les personnes qui nous ont envoyé ces colis. Je n’ai jamais su qui ils étaient mais recevoir ces paquets était un véritable bonheur. »

Grunhild est Allemand et vivait en Allemagne pendant la guerre. Il vit en Angleterre depuis 50 ans.

«Un souvenir impérissable»

L'association CARE a débuté son action humanitaire il y a 70 ans par l'envoi de colis en Europe.
Rosemary se souvient encore des poupées reçues dans son colis CARE © Rosemary Iszatt

« Je me souviens encore de l’excitation qui entourait l’arrivée de ces colis : c’est un souvenir impérissable. Nous posions la boîte sur la table de la cuisine et découvrions son contenu : des raisins secs, des fruits et de la viande en conserve, des friandises, du savon… Mais ce qui me plaisait le plus, c’était les poupées, les livres et les jolis mouchoirs enveloppés dans des vêtements d’enfants.

Nous ne pouvions pas nous procurer toutes ces choses, le rationnement étant toujours en vigueur. Je n’ai jamais su comment ni pourquoi nous avons été choisi pour recevoir ces précieux colis. »

Rosemary et sa soeur Valerie vivaient à Londres après la guerre.

« Une amitié de plus de 60 ans a vu le jour»

L'association CARE a débuté son action humanitaire il y a 70 ans par l'envoi de colis en Europe.
Janet et Shirley sont devenues amies suite à l'envoi d'un colis CARE © Janet Stevenson

Lorsque Janet a écrit à Shirley, l’américaine qui lui avait envoyé un colis CARE, elle ne se doutait pas qu’elle liait une amitié pour la vie :

« Cette lettre de remerciement a donné naissance à une amitié longue de plus de 60 ans. Lorsque nous nous sommes enfin rencontrées en personne, Shirley s’est exclamée : « «reprenons où nous nous étions arrêtées dans notre dernière lettre !» »

Janet, Angleterre

« Ma mère en pleurait de joie »

L'association CARE a débuté son action humanitaire il y a 70 ans par l'envoi de colis en Europe.
Isabelle et sa famille ont reçu plusieurs colis CARE après la guerre © Isabelle Robinson

« Je me souviens des paquets de raisins secs « Sun Pat », des cacahuètes, des ingrédients pour faire des pâtisseries. Il y avait aussi des bonbons et les fameux chewing gum « Chiclets » qui sont devenus si populaire parmi les écoliers !

Je crois que ma mère a pleuré de joie lorsque nous avons reçu notre premier colis. Je n’avais que cinq ou six ans mais cela m’a marquée. »

Isabelle, de Hove, Sussex, Angleterre

Pour aller plus loin :

CARE fête ses 70 ans : notre action évolue

Découvrez les images d'archives de CARE