25 janvier 2016

Les réfugiés syriens frappés par le froid et des tempêtes de neige au Moyen-Orient, alerte l’ONG CARE.

Des millions de Syriens vont faire face à des tempêtes de neige en Syrie et dans les pays voisins, où ils sont réfugiés. L’hiver et le froid aggravent leurs conditions de survie déjà très précaires, alerte l’ONG CARE.

Des températures négatives accompagnées de forts vents, de pluie et grêle frappent actuellement le Liban, la Jordanie et la Turquie. Il a neigé dans les zones montagneuses du Liban. De la neige est également annoncée à Amman et dans le nord de la Jordanie dans les prochains jours.

« Nous vivons à 12 dans une maison alors que nous ne possédons qu’un seul chauffage au kérosène », témoigne Amneh, 68 ans, une veuve réfugiée syrienne vivant à Irbid en Jordanie. « Notre maison est humide. Nous calfeutrons les fenêtres avec des couvertures pour garder un peu de chaleur. Quand les couvertures deviennent humides, on les essore et on les replace aux fenêtres. »

« Alors que les populations de la région se préparent aux tempêtes de neige qui ont été annoncées, de nombreuses familles syriennes n’ont pas les moyens d’acheter du combustible, de réparer leurs abris ou les logements insalubres dans lesquels elles vivent. Les populations syriennes ont besoin d’aide », alerte Richard Hamilton, coordinateur de la réponse humanitaire pour la crise syrienne de l’ONG CARE.

Plus de la moitié de la population syrienne a été déplacée par les violences en Syrie et près de 4,6 millions de Syriens ont fui dans des pays voisins. La crise syrienne est la pire crise humanitaire depuis la seconde guerre mondiale, selon l’ONU.

« Les Syriens vivent dans des conditions très précaires. Des millions de Syriens ont fui les violences avec très peu ou aucun bien. L’hiver est un nouveau challenge pour ces familles », explique Richard Hamilton.

L’année dernière des réfugiés syriens, dont des enfants, étaient morts de froid au Liban.

« Quand il pleut, notre maison est inondée », témoigne Mona, réfugiée syrienne qui vit près de Tripoli au Liban. « L’eau goutte du toit et s’infiltre aussi par le sol. Nous avons froid tout le temps. Je suis très inquiète pour mes enfants. »

Cet hiver, les équipes de CARE ont déjà soutenu 35 000 réfugiés syriens en Jordanie, Turquie et au Liban avec une aide financière et des distributions de chauffages, couvertures et vêtements chauds. En Syrie, CARE a soutenu 50 000 personnes avec une aide hivernale.

Le nombre de civils affectés par la crise syrienne ne cesse d'augmenter. Les besoins humanitaires sont très importants. En 2015, seuls 56% de l’appel de l’ONU pour la crise syrienne avaient été financés par la communauté internationale. Alors que les Etats vont se rencontrer, dans quelques jours à Londres, pour la conférence des donateurs pour la Syrie, CARE demande à la communauté internationale de redoubler d'efforts.

Contacts médias :

Nos équipes (anglophones et francophones) sont disponibles pour toute demande d’interview.

Contactez Laury-Anne Bellessa, chargée des relations medias pour CARE France, 06 24 61 85 37, bellessa@carefrance.org

A propos de CARE

CARE est un réseau humanitaire international crée il y 70 ans.

  • Depuis le début du conflit syrien, CARE agit en Syrie et dans les pays du Moyen-Orient accueillant les réfugiés syriens. CARE a déjà fourni une aide humanitaire à plus d'1 million de personnes : populations déplacées en Syrie, réfugiés syriens dans la région et communautés hôtes.

  • CARE intervient également dans la région des Balkans.