28 janvier 2016

Sri Lanka : CARE mène un programme pour plus d’égalité au sein des couples

CARE promeut l'égalité des sexes en encourageant des relations hommes-femmes basées sur le partage et le respect. Au Sri Lanka, plusieurs centaines de couples ont participé à des séances de sensibilisation pour la mise en place de relations égalitaires et non violentes au sein des familles. Découvrez leurs témoignages.

Pour CARE, les hommes sont des alliés incontournables des droits des femmes

Depuis 2010, nos équipes au Sri Lanka mènent des programmes pour lutter contre les inégalités de genre et les violences faites aux femmes. CARE encourage les hommes à modifier leurs comportements discriminatoires envers les femmes (violences faites aux femmes, restrictions d’accès aux ressources et à l’éducation). 

Nos équipes ont sensibilisé les autorités nationales et locales. Elles ont également travaillé avec plus de 347 couples dans les districts de Batticaloa, Nuwara Eliya et Polonnaruwa afin d’accompagner des relations équitables entre homme et femme.

Des séances de sensibilisation sur les notions de genre, de masculinité, les violences basées sur le genre ont été organisées. C’était aussi l’occasion de parler de l’éducation des enfants et de la prise de décision au sein des familles.

Les témoignages des participants

L'association CARE défend les droits des femmes
EMERGE / CARE Sri Lanka/ Sharni Jayawardena

Navaratne

« J'espère que nous allons mettre fin aux violences contre les femmes. C’est quelque chose de courant et pourtant, personne ne veut le reconnaitre. Peu de gens comprennent vraiment ce que sont les violences contre les femmes. Certains hommes pensent qu’ils ont le droit de battre leur femme. Il faut parler avec ces hommes pour qu’ils arrêtent d’agresser leur femme et qu’ils se rendent compte que les femmes sont nos égales. »

L'association CARE défend les droits des femmes
EMERGE / CARE Sri Lanka/ Sharni Jayawardena

Mallika

« Quand un couple participe à ce programme, ils se comprennent mieux. C’est mieux que si j’avais suivi seule cette formation et que j’avais dû expliquer tout cela à mon mari. Maintenant, nous savons comment résoudre nos problèmes. »

L'association CARE défend l'égalité des sexes
EMERGE / CARE Sri Lanka/ Sharni Jayawardena

Jagath

« Avant, je me comportais comme le seul chef de notre famille. J’ai appris comment bien vivre avec ma femme, mes parents, mes voisins. J’ai réalisé qu’une famille c’était plus que deux personnes qui se marient. C’est plus complexe que ce je le pensais. »

L'association CARE défend l'égalité des sexes
EMERGE / CARE Sri Lanka/ Sharni Jayawardena

Satya

« Pendant la formation de CARE, nous avons appris beaucoup de choses sur le planning familial, la santé sexuelle et reproductive. On a aussi appris les lois. Ce sont des choses que nous n’apprenons pas à l’école. C’est ce qui rend ce programme intéressant. »

Pour aller plus loin

  • Découvrez d'autres témoignages de couples ayant participé à ce programme (1/3) ; (2/3) ; (3/3)