29 février 2016

Sri Lanka : des ateliers pour plus d'égalité entre hommes et femmes

Au Sri Lanka, CARE encourage les hommes à respecter les droits des femmes. Nos équipes organisent des ateliers sur l'égalité des sexes. Les couples, qui en bénéficient, développent des relations basées sur le partage et le respect.

L'action de CARE

Au Sri Lanka, plusieurs centaines de couples ont participé aux séances de sensibilisation organisées par nos équipes. Durant plusieurs mois, ils abordent les questions d'inégalités de genre et des violences faites aux femmes.

Témoignages des participants

L'association CARE défend les droits des femmes
EMERGE / CARE Sri Lanka/ Sharni Jayawardena

Nadaraja

« Pendant longtemps, on pensait que les hommes et les femmes devaient se comporter d’une certaine façon. Personne ne nous a forcé à penser ca, aucun dieu ne nous a dit que les choses devaient être comme ça. Nous devons trouver la force intérieure de changer. Si nous comprenons ça alors nous pouvons trouver le bonheur. Nos familles pourront vivre en paix. »

Au Sri Lanka, l'association CARE défend les femmes
EMERGE / CARE Sri Lanka/ Sharni Jayawardena

Sakuntala

« La manière dont les hommes ont été éduqués et les normes sociales peuvent expliquer pourquoi certains battent leur femme. Beaucoup d’hommes pensent qu’ils peuvent utiliser la violence et forcer les femmes à faire ce qu’ils veulent. Certains couples comprennent que ce n’est pas une solution. Il y a des hommes qui veulent vivre heureux sans battre leur femme. »

L'association CARE promeut le respect des droits des femmes
EMERGE / CARE Sri Lanka/ Sharni Jayawardena

Nagalingam

« Nous essayons de mettre en pratique ce que nous avons appris pour changer les choses à notre niveau. Ce n’est pas possible de tout changer d’un coup. Nous allons essayer de parler avec cinq ou dix autres familles pour les encourager à avoir des relations d’égalité. De cette façon, nous pouvons aider notre communauté à changer. »

L'association CARE milite pour le respect des droits des femmes
EMERGE / CARE Sri Lanka/ Sharni Jayawardena

Ramasamy, assistant médical

« Avant, quand une femme se faisait battre, elle ne disait rien. Maintenant, ça a changé. Les femmes battues ont le courage et la force d’aller à la police et de parler de leur situation avec une femme policière. »

Au Sri Lanka, l'association CARE défend l'égalité des sexes
EMERGE / CARE Sri Lanka/ Sharni Jayawardena

Narayanaswani

« Mes parents et moi pensions que ma femme ne devait pas travailler, qu’elle devait rester à la maison. Après les séances de formation menées par CARE, elle m’a dit qu’elle voulait travailler. J’ai réalisé que ça pouvait être bonne chose pour nous deux. »

Pour aller plus loin

  • Découvrez d'autres témoignages de couples ayant participé à ce programme (1/3) ; (2/3) ; (3/3)