19 mai 2016

Qui sont ces recruteurs de donateurs que vous avez sans doute croisés dans la rue, tout en orange, qui vous interpellent pour vous proposer quelques minutes de discussion ? Félix est l’un d’entre eux. Recruteur de donateurs pour CARE depuis 2010, il échange, explique et vous propose de vous engager à nos côtés pour lutter contre la pauvreté dans le monde. Cette fois, il évoque le quotidien de cette profession méconnue et le sens que cela a pour lui.

Félix, recruteur de donateurs pour CARE
Félix, recruteur de donateurs pour CARE

Félix, comment es-tu devenu recruteur de donateurs pour CARE ?

Je travaillais pour d’autres associations quand, en 2010, ma responsable m’a parlé de CARE que je ne connaissais pas. Deux semaines plus tard, enthousiaste, je passais un entretien puis devenais recruteur de donateurs pour CARE.

Quels sont les aspects les plus intéressants de ce métier?

C’est un choix de travailler pour CARE, plutôt que pour une autre ONG. Défendre les idées et les valeurs de CARE, que je partage, auprès du grand public est source de motivation. De plus, j’ai eu la chance d’aller sur le terrain, au Cambodge et au Bénin : j’y ai rencontré les équipes locales et des bénéficiaires. J’ai visité des AVEC, ces associations villageoises d’épargne et de crédit qui permettent notamment à des femmes de lancer leur propre activité et de devenir plus autonomes financièrement. Notre action ici, mon travail quotidien ont un impact concret et positif sur ce qui se passe là-bas, c’est très motivant.

Chaque journée de travail est différente : je rencontre des gens de tous horizons, j’adapte mon attitude à mon interlocuteur et je précise mon discours en fonction de l’actualité puisque les actions de CARE sont liées à ce qui se passe dans le monde.

Quelles sont les qualités et les compétences requises pour ce travail ?

Pour exercer ce métier, il faut être dynamique, être capable de s’adapter à la situation, apprécier le dialogue. Il faut oser approcher tout le monde, sans a priori : nous sommes tous des donateurs potentiels ! Moi qui suis plutôt timide, quand j’endosse le T-shirt CARE, tel Superman, je me transforme : je deviens un autre, capable d’aborder des inconnus, de trouver réparties et arguments pour susciter leur intérêt. Chaque fois que je parviens à trouver un nouveau donateur, c’est une petite victoire.

Pourquoi est-ce si important pour une ONG comme CARE de recruter constamment de nouveaux donateurs réguliers ?

Les dons réguliers contribuent à une stabilité financière qui garantit plus d’efficacité sur le terrain et plus de réactivité en cas d’urgences ou de catastrophes naturelles. Ils permettent même de prolonger ou de renforcer notre action au-delà de ce qui est financé par les bailleurs institutionnels. Ainsi, CARE peut également intervenir dans certaines régions du monde délaissées.

De plus, ils sont essentiels pour garantir à CARE une certaine autonomie vis-à-vis de l’État. Il ne faut pas oublier que CARE a une importante activité d’interpellation des pouvoirs publics, en complément de son action de terrain. Et le soutien de milliers de donateurs renforce notre capacité à faire évoluer les décisions politiques.

Le métier de recruteur de donateurs vous intéresse ?
Consultez les sites de Cause à Effet et ONG Conseil.