03 août 2016

Des prétendus « couloirs humanitaires » en Syrie : 39 ONG dénoncent la proposition russo-syrienne

La proposition conjointe de la Russie et de la Syrie, visant à établir de prétendus « couloirs humanitaires » à l’est d’Alep, est totalement inadéquate sur le plan humanitaire. 39 ONG syriennes, régionales et internationales appellent le Groupe International de Soutien pour la Syrie (ISSG) à intensifier ses efforts pour mettre fin aux sièges et aux attaques illégales contre les civils, comme tactique de guerre.

Nous sommes consternés par la proposition conjointe de la Russie et de la Syrie. Une vraie opération humanitaire ne devrait pas contraindre la population d’Alep à choisir entre fuir vers ses assaillants ou rester dans une zone assiégée sous des bombardements continus.

Nous demandons que des mesures soient mises en place par l’ONU afin d’assurer la sécurité et la protection des personnes qui décident d’évacuer la zone.

De même, une telle offre de « passage sécurisé » ne doit en aucun cas laisser croire que les civils qui resteront à Alep deviennent de fait des cibles légitimes. Au lieu d’éviter une catastrophe humanitaire, cette proposition laisse présager un risque important pour ces personnes.

Si la Russie est sincère dans ses intentions d’éviter une catastrophe humanitaire à Alep, elle doit soutenir l’appel de l’ONU pour la mise en place immédiate d’une trêve humanitaire de 48 heures par semaine, afin de permettre un accès humanitaire sans entrave et sécurisé. Cet accès permettra à l’aide de parvenir aux populations d’Alep, et à ceux qui décident de partir de le faire volontairement. Tant que les bombardements et les combats continueront et en l’absence de véritables mesures de restauration de confiance, les civils ne peuvent légitimement pas croire en la sécurité de ces « couloirs humanitaires » proposés.

Tous les efforts du Groupe International de Soutien pour la Syrie doivent porter sur un cessez-le-feu prolongé et une fin immédiate des attaques honteuses et inacceptables des hôpitaux et des cibles civiles.

Les ONG signataires :

  1. ASML
  2. AWO International
  3. BINAA
  4. Bridge of Peace
  5. The Council for Arab-British Understanding (CAABU)
  6. CARE International
  7. CCFD-Terre Solidaire
  8. Christian Aid
  9. Doctors of the World UK
  10. EuroMed Rights (EMHRN)
  11. Global Centre for the Responsibility to Protect
  12. GOAL
  13. Hand in Hand for Syria
  14. Human Appeal International
  15. Human Rights and Democracy Media Center “SHASM” /Palestine
  16. Islamic Relief USA
  17. Karam Foundation
  18. Montreal Institute for Genocide and Human Rights Studies
  19. NuDay Syria
  20. Oxfam
  21. Physicians for Human Rights
  22. Refugees International
  23. Relief & Reconciliation for Syria
  24. Relief International
  25. Rethink Rebuild Society
  26. Save the Children
  27. STAND: The Student-led Movement to End Mass Atrocities
  28. Stichting Vluchteling
  29. Syria Relief
  30. Syria Relief and Development
  31. Syrian American Medical Society (SAMS)
  32. Tearfund
  33. The International Rescue Committee
  34. The Syria Campaign
  35. Trocaire
  36. Vision GRAM-International
  37. WATAN
  38. WILPF
  39. World Vision
Contact médias

Des porte-paroles sont disponibles pour toute demande d’interview.

Contactez Laury-Anne Bellessa, chargée des relations médias chez CARE France, bellessa@carefrance.org, 01 53 19 89 92/ 06 24 61 85 37