31 août 2016

Grèce :  « Les conditions de vie des réfugiés sont déplorables et bien en-deçà des standards humanitaires. »

Plus de 58 000 réfugiés et migrants sont toujours bloqués en Grèce où la situation humanitaire reste extrêmement précaire. Sabine Wilke, membre de nos équipes, revient tout juste de mission où elle a pu constater le manque de moyens humanitaires et le désespoir des réfugiés face au non-respect des engagements européens.

L'association CARE apporte une aide aux réfugiés en Grèce
Sabine Wilke s'est récemment rendu en Grèce. Elle y a rencontré les réfugiés que nous soutenons, nos équipes grecques et nos partenaires. Elle a pu constater le manque de moyens humanitaires et le désespoir des réfugiés face au non-respect des engagements européens. © 2016 / Konstantinos Tsakalidis pour CARE

« Plus de 58 000 migrants et réfugiés sont actuellement bloqués en Grèce, dont près de la moitié sont des Syriens ayant fui les violences, la famine et les manque de soins. 

50 à 100 nouvelles personnes arrivent chaque jour, et ce malgré la mise en place de l’accord entre l’Union européenne et la Turquie. De nombreux réfugiés risquent leur vie pour arriver en Grèce : fin août, on a comptabilisé 460 nouvelles arrivées en une seule journée. Les passeurs empruntent des routes de plus en plus dangereuses, aussi bien pour arriver en Grèce que pour poursuivre le chemin en Europe, et le prix de chaque passage est exorbitant.

En Grèce, les conditions humanitaires et sécuritaires dans les camps de réfugiés sont déplorables et bien en deçà des standards humanitaires. Le manque de financements et de capacités des ONG locales ne permet pas de couvrir l’ensemble des besoins en termes de nourriture, d’eau, d’abris et de soins médicaux.

Beaucoup de réfugiés ne sont pas conscients de leurs droits et des options légales dont ils disposent. Il y a un manque d’informations très important. Les réfugiés vivent dans l’incertitude. Beaucoup sont déçus et frustrés du non-respect des engagements européens : l’UE n’a accueilli que 4% des 66 400 personnes prévues. » 

Vous pouvez soutenir nos actions d'aide aux réfugiés

En Grèce, CARE distribue des kits d’hygiène ainsi qu’une assistance financière pour aider les réfugiés. Nous oeuvrons aussi pour favoriser un accès à de l’eau potable et à des équipements sanitaires. Nos équipes ont également mis en place des accès gratuits à internet ainsi que des endroits pour recharger les téléphones portables. 

  • 160 € permettent, par exemple, d’apporter une aide de première urgence à un réfugié durant un mois : nourriture, produits d’hygiène, soutien financier.
  • 540€ permettent, par exemple, d’apporter une aide de première urgence à une famille de cinq personnes durant un mois.

En plus de ces actions de terrain, nous demandons aux pays de l’Union européenne de respecter les droits fondamentaux des réfugiés et de mettre en place des voies d’accès légales et sûres pour les personnes ayant besoin de protection.

Contact média

Sabine Wilke, francophone et anglophone, est disponible pour témoigner de la situation sur place et des actions de CARE pour soutenir réfugiés et migrants en Europe (Grèce, Balkans, Allemagne). Elle est joignable jusqu’au 5 septembre, par téléphone ou skype car basée en Allemagne. 

Contactez Laury-Anne Bellessa, bellessa@carefrance.org - 06 24 61 85 37