01 septembre 2016

Irak : CARE renforce ses actions pour aider les populations déplacées et hôtes

Profondément déstabilisé depuis la guerre du Golfe, l'Irak subit de nouveaux combats et l’action de groupes armés depuis près de deux ans. 10 millions de personnes sont affectées par ces violences. Actuellement, nos équipes présentes sur place renforcent leurs actions pour faire face à cette crise humanitaire.  

6,4 millions de personnes ont besoin d’une aide humanitaire en Irak

En Irak, près de 3,2 millions de personnes ont été déplacées par les combats. Beaucoup ont été accueillies par d’autres familles installées dans d’autres villes. Un nombre croissant de ces familles, qui ont ouvert leur porte aux déplacés et partagé leurs maigres ressources, sombrent dans la pauvreté. Aujourd’hui, pour une personne déplacée qui a besoin d’une aide d’urgence, nous devons soutenir une personne issue des communautés hôtes.

Au cours des douze derniers mois, l’endettement des familles hôtes a été multiplié par quatre, dans les gouvernats de Diyala et Ninewa situés au nord du pays. Aujourd’hui, de nombreuses familles sont obligées de vendre leurs biens ou de se priver de certains repas. Certaines personnes décident de partir et de tenter un périlleux périple pour l’Europe car elles ne parviennent plus à survivre dans leur pays.

Cette année, CARE va aider 60 000 personnes

Assurer l’accès à l’eau et à l’assainissement pour les déplacés et les communautés hôtes

Cet été, les températures ont atteint les 50°C. Dans le nord de l’Irak, CARE soutient quatre camps de déplacés et les communautés hôtes en leur fournissant un accès à l’eau et à des installations sanitaires (douches, toilettes) : des besoins cruciaux dans ce contexte.

Nous assurons également les conditions d’hygiène dans les camps en nettoyant les infrastructures publiques et en organisant la collecte des déchets. 

Soutenir les nouveaux arrivants dans les camps

CARE fournit également des kits de première urgence aux nouveaux arrivés dans les camps. Les femmes et les enfants reçoivent notamment des lampes solaires pour assurer leur sécurité la nuit dans les camps.

Nos équipes consolident leur réponse d’urgence, notamment à destination des femmes

Nos équipes locales prévoient de soutenir 250 000 personnes au cours des deux prochaines années, en renforçant nos programmes d’accès à l’eau et à l’assainissement.

En Irak, le taux de mortalité infantile est très important (37 pour 100 000 naissances).

Nous allons également soutenir les femmes enceintes et les jeunes mères. Selon les estimations, près de 100 000 femmes déplacées sont actuellement enceintes et près de 20 % d’entre elles auront besoin de soins médicaux et d’une césarienne pour accoucher. Or, dans le gouvernorat de Dohuk, il n’existe qu’un centre de santé maternelle pour couvrir les besoins de 28 camps de déplacés. 

Pour remédier à ce problème, CARE est sur le point de débuter un programme de soutien aux cliniques du nord de l’Irak et de distribution de suppléments nutritionnels à destination de 5 000 femmes enceintes. 

Vous pouvez soutenir nos actions

Nous avons besoin de votre soutien pour poursuivre nos actions sur le terrain.

  • 7 € permettent, par exemple, de fournir un kit d’hygiène à une famille de déplacés. Ce kit comprend : savon, shampoing, désinfectant, couches pour bébé, crème, serviettes hygiéniques, brosses à dent, serviettes, papier toilette, détergent, liquide vaisselle, poubelles, etc.
  • 9 € vont, par exemple, permettre à CARE de distribuer des compléments nutritionnels à des femmes enceintes.