19 octobre 2016

La France doit refaire de la solidarité internationale une priorité !

Alors que le Projet de loi de finances est discuté en ce moment au Parlement, Coordination SUD, la plateforme nationale des ONG françaises de solidarité internationale (dont CARE France est membre), lance une campagne pour sensibiliser à l’importance de l’aide publique au développement, inciter la France à respecter ses engagements et d’alerter les candidats à l’élection présidentielle de 2017.

L’aide publique au développement permet d’agir dans des secteurs indispensables : santé, accès à l’eau potable, éducation, activités économiques, infrastructures, promotion de l’état de droit et de la démocratie. Elle permet de réduire les inégalités et la pauvreté, de répondre aux crises humanitaires, et de lutter contre le dérèglement climatique.

Les exemples où elle apporte des résultats ne manquent pas : scolarisation primaire massive dans certains pays africains, généralisation des vaccinations, infrastructures facilitant l’accès des petits paysans aux marchés régionaux, renforcement des systèmes judiciaires, etc.

Pour Philippe Jahshan, président de Coordination SUD « La solidarité internationale, en permettant de réduire la pauvreté et les inégalités, constitue une contribution majeure à la paix. Elle doit redevenir une priorité compte-tenu des défis majeurs auxquels le monde est confronté. Aussi, la France doit être à la hauteur et augmenter sensiblement son aide publique au développement ».

En effet, contrairement à son engagement d’y consacrer 0,7 % de sa richesse nationale, la France n’y consacre que 0,37 %.

Sous le hashtag #SavezVousCompter, la campagne « aide publique au développement, la France doit respecter ses engagements envers les pays pauvres ! » s’appuiera, notamment, sur une vidéo d’animation pédagogique et sur une pétition citoyenne sur le site Change.org qui seront largement relayés sur les réseaux. Elle aura pour point d’orgue le vote du Budget au Parlement, fin 2016, et les présidentielles de mai 2017.

« En dépit de la légère hausse de l’aide publique au développement prévue cette année, les chiffres de l’APD française parlent d’eux-mêmes : le compte n’y est pas ! Les ONG françaises ne baissent pas la garde. 2017 doit être l’année d’un rebond qui efface les cinq années consécutives de réduction, et le prochain quinquennat doit être celui des 0,7 % », insiste encore Philippe Jahshan.

La Campagne APD visera à sensibiliser le plus grand nombre aux enjeux de l’aide publique au développement, à interpeller François Hollande et à maintenir la pression à l’approche du vote par les parlementaires du Budget 2017.

Coordination SUD

CARE est membre de Coordination SUD – Solidarité Urgence Développement. Coordination SUD est la coordination nationale des ONG françaises de solidarité internationale. Fondée en 1994, elle rassemble aujourd’hui près de 170 ONG, adhérents directs ou au travers de six collectifs (Clong-Volontariat, Cnajep, Coordination humanitaire et développement, Crid, Forim, Groupe Initiatives), qui mènent des actions humanitaires d’urgence, d’aide au développement, de protection de l’environnement, de défense des droits humains auprès des populations défavorisées mais aussi des actions d’éducation à la solidarité internationale et de plaidoyer.