25 août 2017

Woman Of the Week : Chandrika, veuve, fait vivre sa famille grâce au petit magasin qu’elle a créé

À la mort de son mari, Chandrika est devenue responsable de sa famille qui dépendait entièrement d’elle pour survivre. Loin de se laisser abattre, elle a mobilisé CARE et les femmes de son village pour créer une association villageoise d’épargne et de crédit. Découvrez comment son énergie lui a permis de sortir de la pauvreté.

L'association CARE aide les femmes en Inde

« Quand mon mari est mort, j’ai dû faire face à tellement de difficultés. Personne dans ma famille n’avait de revenus. Tous dépendaient de moi. Je devais tout faire : prendre soin de la maison, de mes filles et gagner de l’argent pour nous faire vivre.

J’ai proposé à des femmes de mon village de créer une association d’épargne et de crédit. Au départ, elles ont refusé. Alors j’ai pris la responsabilité de lancer cette initiative, avec l’aide de CARE. Je leur ai dit : "Si vous perdez votre argent, je vous rembourserais." Six femmes ont accepté de me rejoindre. 

Et nous avons réussi ! Nous avons mis nos économies en commun. J’ai alors emprunté 5000 INR (soit 65 €) au groupe pour démarrer un petit magasin. Après quelques mois, je gagnais suffisamment pour nourrir ma famille et rembourser le groupe. Grâce à un second prêt (de 20 000 INR, soit 200€), j’ai pu acheter plus de produits pour le magasin. Mes ventes ont augmenté. Encore une fois, j’ai tout remboursé.

Les femmes du groupe ont fait de moi la responsable du groupe. Toujours soutenue par CARE, j’ai rencontré d’autres groupes dans d’autres régions. Ça nous a aidées à améliorer notre fonctionnement et nos activités.

En fait, j’ai reçu plus de soutien de CARE que de mes propres parents. Sans cette aide, mes enfants ne pourraient pas aller à l’école. Ils seraient obligés de travailler. »

CARE soutient l'autonomisation économique des femmes

En Inde, CARE a aidé des milliers de femmes a lancé des associations villageoises d’épargne et de crédit (AVEC). Les AVEC contribuent à l'autonomisation économique des femmes les plus vulnérables. En mettant leurs économies en commun et en s’octroyant des prêts, les membres des AVEC peuvent développer des activités génératrices de revenus et faire face aux imprévus. 

CARE offre aux femmes un soutien technique (alphabétisation financière, soutien aux activités économiques) mais aussi des sessions d’information sur leurs droits. Les AVEC permettent aux femmes de sortir de la pauvreté, d’acquérir confiance en soi et ainsi de pouvoir faire respecter leurs droits au sein de leur communauté et de leur famille.  

WOW : découvrez nos Women Of the Week

Chaque semaine, retrouvez sur notre compte Facebook l'histoire de femmes qui se battent contre la pauvreté et les injustices dans le monde. Suivez-nous sur : https://www.facebook.com/CARE.France