30 août 2017

Sierra Leone : « Toute ma famille est morte dans les inondations. »

Aminata, 18 ans, vit un véritable drame. Elle a perdu presque toute sa famille, 21 personnes, dans les terribles inondations qui ont eu lieu mi-août au Sierre Leone. Traumatisée par cette catastrophe, elle s’inquiète pour son avenir. Elle fut l’une des premières personnes à recevoir une aide de nos équipes d’urgence.

L'association humanitaire vient en aide aux victimes des glissements de terrain
© 2017 / CARE

« Nous avons été emportés par les eaux au milieu de la nuit. »

« Notre maison se situait près de la rivière. Nous avons été emportés par les eaux au milieu de la nuit. Je me suis accrochée à un bout de bois pendant quatre heures avant qu’on vienne me secourir », raconte Aminata.

« J’avais l’impression d’être un morceau de papier qui allait se faire déchirer par la force des eaux », se souvient péniblement la jeune fille de 18 ans.

Quand elle reprend sa respiration, Aminata se tient la poitrine. Elle tousse beaucoup. Aminata souffre des séquelles de ces longues heures passées dans l’eau : elle est blessée à la poitrine, à la cuisse droite et à la jambe gauche. 

« Je ne sais pas ce que je vais devenir »

« J’ai perdu presque toute ma famille. Seul mon père et moi avons survécu. Mes cinq frères et mes deux sœurs sont morts. Je ne sais pas ce que je vais devenir », dit Aminata en pleurant. Le visage caché derrière ses mains, elle répète : « J’ai perdu toute ma famille. » 

Nos équipes essaient de la réconforter.

Beaucoup de familles que nous aidons ont perdu des proches. 500 personnes sont mortes lors de cette catastrophe. Beaucoup d’autres sont toujours portées disparues. Leurs corps sont toujours ensevelis sous les coulées de boue. 

L'association CARE soutient les victimes des inondations au Sierra Leone
© 2017 / CARE

Son père et elle ont tout perdu.

Le lendemain, Aminata vient nous remercier. Elle a du mal à se déplacer. Ses blessures aux jambes la font boiter. Pourtant, elle tenait absolument à revenir voir nos équipes. 

Elle nous confie ses inquiétudes. Son père et elle ont tout perdu. Et elle sait qu’elle aura du mal à trouver un travail à cause de son manque d’éducation. 

CARE a déjà aidé 2 000 personnes

Aminata fait partie des premières personnes que nous avons soutenues. 6 714 personnes ont été affectées par les inondations et les glissements de terrain.

Nos équipes se sont rapidement mobilisées pour leur apporter une aide d’urgence. Nous avons déjà aidé près de 2 000 personnes grâce à des distributions d’urgence : eau, nourriture, kits d’hygiène et biens de première nécessité, tels que des vêtements, des couvertures ou des ustensiles de cuisine. 

Nous allons aider 4 500 personnes supplémentaires dans les prochains jours.

Vous pouvez soutenir les actions d’urgence menées par CARE partout dans le monde.