01 septembre 2017

Sin, sage-femme au Cambodge, sauve tous les jours des mères et leurs enfants.

Sin est sage-femme dans une région du Cambodge, où peu d’habitants ont accès à des soins de santé. Formée par CARE, elle se bat tous les jours pour sauver la vie de mères et de leurs enfants. 

L'association CARE forme des sages-femmes

« Chaque jour est un défi. Peu de mères et d’enfants ont accès à des soins de santé dans ma région. Nous avons parmi les pires indicateurs du pays. Mais la formation organisée par CARE m’a beaucoup appris. J’ai déjà sauvé une centaine de femmes et leurs bébés. 

Avant, la plupart des femmes accouchaient chez elles, mais maintenant elles viennent au centre de santé où je travaille. Celles qui habitent loin de la clinique ne reçoivent aucune information sur les bonnes pratiques pendant la grossesse et des signes de danger. J'ai décidé de faire des tournées et de leur rendre visite tous les mois. »

CARE lutte contre les décès maternels et infantiles

Trop de femmes meurent chaque année faute de soins basiques pendant la grossesse et l’accouchement. Le risque de décès est 15 fois plus élevé dans les pays en développement. Pourtant, 80 à 90% de ces drames pourraient être évités. C'est pourquoi, nos programmes s’attaquent aux obstacles socioculturels, économiques et institutionnels de l’accès des femmes aux services de santé.

Au Cambodge, nous formons du personnel médical. Une centaine de sages-femmes ont déjà appris à dispenser des soins prénatals et les actes à pratiquer lors de l'accouchement, ainsi qu'à repérer les signes de complications. 

Une sage-femme formée, c’est des centaines de mamans et leurs bébés pris en charge chaque année !

WOW : des femmes extraordinaires !

Chaque semaine, retrouvez sur notre compte Facebook un nouveau portrait de femme qui s'engage contre la pauvreté et les injustices dans le monde. Suivez-nous : https://www.facebook.com/CARE.France