01 février 2018

Bangladesh : l’arrivée imminente de la saison des pluies menace les réfugiés

Plus de 900 000 personnes se sont réfugiées au Bangladesh pour fuir les violences au Myanmar. Elles vivent dans des camps de fortune qui sont désormais menacés par la saison des pluies. CARE alerte sur l’urgence de la situation.

Au Bangladesh l'ONG CARE apporte une aide d’urgence aux réfugiés
© CARE / 2018

« C’est une course contre la montre. Des centaines, voire des milliers de personnes pourraient perdre leurs abris si nous n’agissons pas assez rapidement. » alerte Zia Choudhury, directeur de CARE au Bangladesh

La saison des pluies pourrait tourner au désastre pour de la région de Cox’s Bazar.

Les terres, sur lesquelles ont été installés les camps de réfugiés, ne peuvent pas absorber de grandes masses d’eau et sont extrêmement vulnérables aux glissements de terrain. Des milliers de personnes pourraient perdre leurs abris, souvent tout ce qui leur reste, sous les inondations et les coulées de boues.

Pour faire face à cette menace, CARE a distribué des bâches et du matériel et formé 50 000 réfugiés afin de renforcer les abris les plus fragiles. 

L’action de CARE pour les réfugiés du Myanmar.

Nos équipes, présentes au Bangladesh depuis 1949, apportent une aide d’urgence aux réfugiés : distributions d’eau, de nourriture, d’abris et de biens de première nécessité, aide médicale. À ce jour, CARE a déjà aidé plus de 200 000 réfugiés.