05 mars 2018

Ouganda : les réfugiés congolais, frappés par une épidémie de choléra

Depuis le début de l’année, 45 000 réfugiés fuyant les violences en République démocratique du Congo sont arrivés en Ouganda. Le pays a du mal à répondre aux besoins humanitaires. L’épidémie de choléra qui sévit rend la situation encore plus alarmante, alertent nos équipes locales.

© CARE

« Des milliers de réfugiés sont arrivés ces dernières semaines. Les besoins sont immenses et nous n’avons pas les moyens d’y répondre. Nous avons rapidement besoin de soutien financier pour ne pas perdre davantage de vies », déclare Delphine Pinault, directrice de CARE en Ouganda.

À une situation déjà critique s’ajoute l’épidémie de choléra qui sévit dans le pays. 1 257 cas de choléra ont été déjà recensés et 34 personnes en sont mortes, selon le ministre de la Santé ougandais. Le choléra est une maladie infectieuse qui se transmet par la nourriture ou l’eau contaminée. Si les personnes atteintes ne sont pas traitées, cela peut se révéler rapidement fatal.

L’épidémie s’est déclarée à plusieurs endroits, y compris dans le camp de réfugiés de Kyangwali où nos équipes sont présentes.

 « Cette épidémie se propage alors que les réfugiés sont déjà à bout de force. Ils sont épuisés, particulièrement les femmes et les filles qui ont déjà enduré tellement de traumatismes. La plupart ont été victimes ou témoins de violences sexuelles. Maintenant, ces personnes font face à cette épidémie, risquent de mourir ou de perdre d’autres membres de leur famille », alerte Delphine Pinault. 

  • L’Ouganda accueille près d’1,4 million de réfugiés, dont un million en provenance du Soudan du Sud et 250 000 de République démocratique du Congo. La majorité des réfugiés congolais en Ouganda sont originaires de la région du Nord Kivu.
  • La situation humanitaire en République Démocratique du Congo s’est dramatiquement détériorée au cours des derniers mois. Les tensions intercommunautaires et les conflits armés ont forcé plus de 5 millions de Congolais à se déplacer à l’intérieur du pays et 670 000 à fuir dans les pays voisins. En 2017, plus d’1,7 million de personnes ont fui leur maison, soit environ 5 500 personnes par jour.
L'action de CARE

CARE intervient en RDC dans les régions du Sud et Nord Kivu ainsi que du Kasaï. Nos équipes sont également présentes dans les pays frontaliers qui accueillent des réfugiés comme l’Ouganda, le Burundi et le Rwanda. CARE apporte une aide d’urgence (nourriture, eau, abris) ainsi qu’une aide en santé reproductive et psychosociale aux victimes de violences sexuelles. 

Contacts médias :

Nos équipes en Ouganda sont disponibles pour des interviews. Contactez Camille Nozières, CARE France : nozieres@carefrance.org / 07 86 00 42 75