16 mai 2018

Gaza. CARE appelle à la protection des civils et à l’intensification de l’aide humanitaire

Profondément préoccupée par les derniers événements à Gaza qui ont fait plus de 60 morts et 2500 blessés palestiniens, CARE appelle à la protection des civils et à l’intensification de l’aide humanitaire à Gaza et en Cisjordanie.

« Les Palestiniens de Gaza et de Cisjordanie ont un besoin urgent d'aide humanitaire car les États-Unis ont interrompu de nombreux programmes d’urgence : distribution de nourriture, accès à l’eau, à l’assainissement ou aux soins de santé. Nous exhortons le gouvernement américain à reprendre le financement de programmes humanitaires sur le territoire palestinien. » explique René Celaya, directeur des programmes de CARE sur le territoire palestinien.

La situation à Gaza est particulièrement préoccupante puisque seulement 3% de l'eau est potable et l’électricité n’est disponible que quelques heures par jour. Le taux de chômage est de 40% (60% chez les jeunes) et 80% de la population dépend de l’aide humanitaire. 

L'action de CARE

Depuis 1948, CARE soutient les familles vulnérables en Israël et sur le territoire palestinien à Gaza et en Cisjordanie notamment à travers la distribution de nourriture et la formation professionnelle.

Aujourd'hui, les programmes de CARE visent à renforcer les services de santé de base et à augmenter la résilience des populations en soutenant des projets de production agricole et de petites entreprises.

Chaque année, CARE vient en aide à 60 000 familles palestiniennes (400 000 personnes).