08 juin 2018

Guatemala : des milliers de personnes ont besoin d’aide après l’éruption du volcan Fuego

Plus de 12 000 personnes ont dû fuir leur maison et tout abandonner suite à l’éruption du volcan Fuego, dimanche dernier. De nombreux villages sont ensevelis sous les cendres qui continuent de s'échapper du volcan. CARE apporte une aide d’urgence aux populations affectées. 

© 2018 Wuilfred Colaj/CARE

CARE soutient les personnes déplacées dans les abris de secours

1,7 million de personnes sont affectées par cette catastrophe, plus de 12 000 d'entre elles ont dû fuir leur maison et l’on compte déjà une centaine de morts et des centaines de disparus. Le bilan s'alourdit chaque jour. Et les dégâts sont considérables.

« Dans les situations catastrophiques comme celle-ci, il est vital pour les familles de se sentir soutenues, particulièrement les enfants. Habitués aux bruits d'explosion du volcan, ceux qui vivent à proximité ne se sont pas inquiétés tout de suite. Pris par surprise, des villages entiers ont été ensevelis sous la lave et les cendres. Certains ont tout perdu, dont des membres de leur famille. C’est pourquoi nos équipes apportent un soutien psychosocial aux déplacés dans les centres d’accueil », explique Ada Zambrano, directrice de CARE au Guatemala. 

Les besoins les plus urgents : abris et couvertures.

Le nombre de personnes arrivant dans les refuges ne cesse d’augmenter, nous devons agir d’urgence pour protéger la population. D’autant plus que de nouvelles coulées de lave et les fortes pluies pourraient encore aggraver la situation. 

Les besoins les plus urgents sont de fournir des abris, des matelas et des couvertures car de nombreuses familles dorment à même le sol dans les centres d’accueil. Présentes dans la zone impactée depuis plusieurs années, nos équipes prévoient de fournir une assistance en termes d’hygiène, d’accès à l’eau, l’assainissement. Nous apporterons aussi une aide alimentaire.

« Nous travaillons dans cette zone depuis longtemps et nous connaissons bien les populations affectées. Notre priorité est de veiller à ce que les familles soient en sécurité et reçoivent une aide d’urgence mais aussi sur le long terme. Les victimes auront besoin d'aide pour se remettre de cette catastrophe. Tous les champs d'avocats et de café ont été détruits », poursuit Ada. 

CARE au Guatemala

CARE travaille au Guatemala depuis 1959 et gère différents programmes dans les domaines de l'eau et de l'assainissement, des soins de santé de base, de l'agriculture, de la sylviculture, de l'accès à l'éducation et du développement d'activités génératrices de revenus, en visant toujours à renforcer l'autonomie des communautés.