12 juin 2018

Syrie : près d’un million de personnes déplacées en quatre mois

Près d’un million de personnes ont été déplacées en Syrie durant les quatre premiers mois de l’année, selon l’ONU. En sept ans de guerre, ce chiffre est le plus élevé jamais atteint. Ces déplacements incessants aggravent une situation humanitaire déjà désastreuse.

« Ce nouveau chiffre est très alarmant et nous montre que la guerre en Syrie est loin d’être terminée. Les Syriens sont toujours condamnés à fuir pour échapper aux bombardements et aux frappes aériennes », explique Wouter Schaap, directeur de CARE en Syrie.

Présentes en Syrie depuis 2013, les équipes de CARE ont pu constater la récente aggravation de la situation humanitaire, notamment lorsque des dizaines de milliers de civils ont dû fuir leurs maisons dans la Ghouta Orientale ou à Homs pour se réfugier dans des zones déjà surpeuplées.

Les organisations humanitaires n’ont que peu ou pas accès à ces populations déplacées et ont du mal à répondre aux besoins de ces hommes, femmes et enfants. Nous appelons toutes les parties aux conflits à protéger les civils, à garantir leur liberté de mouvement et à faciliter l’accès à une aide vitale. 

CARE a déjà aidé 3 millions de personnes affectées par cette guerre

CARE et ses partenaires ont fourni une aide humanitaire à plus de 3 millions de personnes en Syrie et dans les pays accueillant les réfugiés syriens : distributions d’urgence, amélioration des conditions de vie, soutien financier et psychosocial. En Jordanie, au Liban et en Turquie, CARE travaille auprès des réfugiés et des communautés d’accueil.