15 septembre 2018

Philippines : nos équipes évaluent l’ampleur des dommages causés par le typhon Mangkhut

Le typhon Mangkhut, la plus forte tempête enregistrée cette année, a touché les Philippines vers 2h30 du matin, heure locale, avec des rafales entre 215 et 325 km / h. Des routes et bâtiments ont été endommagés par les vents et des inondations. Les services de secours et les ONG sont en train d’évaluer l’ampleur des dommages.

News publiée à 8h, heure de Paris

Un typhon de catégorie 4

Le typhon accompagné de vents violents et des pluies torrentielles a frappé le nord et le centre de Luzon, l’île la plus peuplée des Philippines avant de se déplacer dans le nord-ouest du pays. La force dévastatrice de ce typhon a été ressentie jusqu'à Manille, la capitale des Philippines à plus de 340 kilomètres de l'œil de la tempête, où de fortes pluies ont provoqué de graves inondations dans les zones urbaines. 

Si les vents se sont quelque peu réduits en touchant la côte, Mangkhut est resté un ouragan de catégorie 4, faisant de nombreux dégâts.

Une première évaluation des dommages

Dans les zones touchées par le plus fort du typhon, comme dans la capitale de la province de Cagayan, Tuguegarao, des vents violents ont arraché des toits entiers et des arbres. De gros morceaux de débris (tôles, bris de verre, portes, enseignes de magasins) ont été projetés dans les airs. Des zones ont été inondées, selon nos équipes sur place.

Les lignes électriques et de communication ne fonctionnent plus, ce qui rend difficile d'évaluer les dégâts dans les zones les plus éloignées.

A l’heure actuelle, les autorités locales ne dénombrent aucune victime dans la capitale de la province mais nos équipes redoutent l’impact du typhon sur les communautés agricoles isolées qui n’ont pas pu être contactées. Ces familles vivent dans des maisons plus fragiles et donc plus vulnérables aux inondations soudaines et aux glissements de terrain. Sur les côtes, les services météorologiques annonçaient des vagues de plus de 6 mètres.

Actuellement, l’enjeu pour les services d’urgence reste le nettoyage des débris sur les routes. Au moins 3 routes nationales et 6 ponts sont fermés dans la vallée de Cagayan et la Cordillère, selon les autorités locales. L’aéroport de Tuguegarao a également été endommagé, ce qui pourrait compliquer les efforts humanitaires.

Les conséquences sur le long terme pourraient également être importantes. Hier, les autorités locales craignaient que plus de 1 220 000 hectares de champs de riz et de maïs soient endommagés par la tempête. Le coût du typhon sur le secteur agricole pourrait s'élever à 116 millions de dollars.

Contacts médias

Des porte-paroles sur place sont disponibles. Contactez Camille Nozieres CARE France, nozieres@carefrance.org ; 07 86 00 42 75

Ou Laury-Anne Bellessa, bellessa@carefrance.org, 06 24 61 85 37