02 octobre 2018

Indonésie. CARE se déploie sur les zones difficiles à atteindre

Le nombre de victimes causées par le tremblement de terre et le tsunami qui a frappé l'île indonésienne de Sulawesi ne cesse d’augmenter. Il s’élève aujourd’hui à 1 234, et pourrait encore augmenter à mesure que les sauveteurs continuent de se battre pour atteindre les zones les plus touchées.

Les équipes d’interventions d’urgence de CARE se déploient principalement dans la région de Donggala, au nord de la ville de Palu - la zone la plus difficile à atteindre, la plus proche de l’épicentre du séisme et la moins susceptible de recevoir l’assistance nécessaire.

« Nous allons fournir aux rescapés de l’eau potable, et des abris. Mais l’accès à ces zones est très limité : un glissement de terrain a bloqué la route principale menant à Palu, les vols sont restreints à l’aéroport, les principaux ports sont détruits » a expliqué Helen Vanwel, directrice de CARE Indonésie. 

CARE va apporter une aide en fournissant de l'eau potable, des kits d'hygiène (seaux, savon, serviettes hygiéniques) et des kits d'abris (bâches, couvertures, lampes solaires). Il faudra ensuite soutenir les populations à reconstruire les habitations détruites et à retrouver des sources de revenus. 

CARE a déjà débloqué des fonds propres afin de pouvoir répondre à la situation d'urgence et lance désormais un appel à dons afin de répondre aux besoins immédiats des victimes.

Contacts médias :


Notre directrice locale est disponible pour des interviews (en anglais). Le décalage horaire est de 5 heures. 

Contactez Camille Nozieres CARE France, nozieres@carefrance.org ; 07 86 00 42 75

Ou Laury-Anne Bellessa, bellessa@carefrance.org, 06 24 61 85 37

Notes aux rédactions :
  • Cette catastrophe a fait plus de 1230 morts. Au total, plus d’1,6 million d’habitants vivent dans les régions touchées par la catastrophe.
  • Selon les premiers bilans partagés par le gouvernement, 65 000 habitations et les réserves d’eau ont été endommagées dans et autour de la ville de Palu et du district de Donggala.
  • L’ONG CARE travaille en Indonésie depuis 1967. CARE mène des programmes de gestion de risques de catastrophes naturelles, de sécurité alimentaire, santé et de lutte contre le changement climatique.