25 octobre 2018

#NousToutes : une mobilisation nationale contre les violences sexistes et sexuelles

Le 24 novembre, une grande marche contre les violences sexistes aura lieu à Paris et dans d'autres grandes villes de France. Cette mobilisation est organisée par #NousToutes, un rassemblement féministe de citoyennes et citoyens, ainsi que d'associations dont CARE. Rejoignez-nous ! Aidez-nous à créer une mobilisation de grande ampleur ! 

Le 24 novembre, une grande mobilisation

Près d’une femme sur deux a subi du harcèlement sexuel au travail dans le monde. En France, seulement 1% des viols sont condamnés. Depuis un an, le hashtag #MeToo a marqué la libération de la parole des femmes. Dans le monde entier, elles dénoncent les abus qu’elles subissent au travail, dans leur vie privée ou dans l’espace public.

Il est temps que l’ensemble de la société réponde à cet appel et agisse pour en finir avec les violences sexistes !

C’est l’objectif de #NousToutes.

#NousToutes est un mouvement féministe créé par des citoyens et citoyennes engagés et un collectif d’associations, dont CARE France. Ensemble, nous allons organiser une grande mobilisation collective, le 24 novembre, veille de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes.

Citoyennes et citoyens, militantes et militants, associations... tout le monde est invité à participer à l’organisation de cette marche ! Si vous n’avez pas le temps de vous investir, relayez cet appel sur les réseaux sociaux. Parlez-en à votre famille, à vos amis.

Et ensemble, créons une grande déferlante pour en finir contre les violences sexistes et sexuelles !

Pour agir

Découvrez le site de #NousToutes ainsi que le compte Facebook de cette mobilisation.

Suivez et partagez notre compte Facebook pour recevoir régulièrement des infos sur cette mobilisation ! 

L’action de CARE contre les violences

La défense de l’égalité et des droits des femmes sont au cœur de l’action de CARE.

  • CARE mène des projets en faveur de l’égalité des femmes et des hommes : accès à l’éducation, fin des mariages forcés, mêmes opportunités économiques dont l’accès à la terre. Nous travaillons avec les femmes et les hommes pour déconstruire les stéréotypes et mettre fin aux violences.
  • CARE mène aussi des actions de plaidoyer. Ainsi, nous avons lancé une campagne internationale de mobilisation contre le harcèlement au travail. Nous demandons l’adoption en juin 2019 de la première loi internationale contre la violence et le harcèlement au travail. À l’heure actuelle, plus d’un pays sur trois n’a pas de loi pour interdire ces abus : cela représente près de 235 millions de personnes sans protection légale face au harcèlement sexuel au travail.