11 janvier 2019

En Zambie, Mable peut désormais croire en l’avenir. Après avoir perdu son mari, elle a pu bénéficier du soutien de CARE pour développer son épicerie. Découvrez le parcours inspirant de cette femme entrepreneure !  

L'association CARE aide les femmes
CARE

« Lorsque mon mari est décédé, je me suis retrouvée sans rien. »

Mable vit à Kafue, en Zambie. Suite au décès de son mari il y a quelques années, elle et ses deux enfants se sont retrouvés dans une situation économique difficile.

« La famille de mon mari pris presque tout ce que nous possédions. »

Mable avait du mal à subvenir aux besoins de sa famille, et la petite épicerie qu’elle gérait rencontrait des difficultés.

« Avant, je me débattais pour faire vivre mon commerce. C’était très difficile. »

Lorsqu’elle a rejoint une association d’épargne et de crédit soutenue par CARE, elle n’avait qu’un objectif : faire vivre ses deux enfants.

« Rejoindre le groupe d’épargne et de crédit m’a appris à économiser de l’argent, et je peux aujourd’hui commander des produits pour mon épicerie à des grossistes. »

Les associations d’épargne et de crédit, un tremplin pour les femmes

Ces groupements soutenus par CARE permettent à des femmes comme Mable de créer ou développer leur commerce. Ensemble, elles ont mis leur épargne en commun et se sont fait de petits prêts pour développer des activités génératrices de revenus. À travers le monde, plus de 3 millions de personnes sont membres des associations d’épargne et de crédit créées par CARE. Cela leur offre de nouvelles perspectives et une réelle autonomie financière.

Aujourd’hui, Mable peut même investir pour l’avenir de ses enfants.

« Maintenant, je peux épargner de l’argent pour que ma fille puisse aller au collège l’année prochaine. J’ai aussi pu ouvrir un second stand géré par mon fils sur le marché. »

Une belle leçon de vie et un beau parcours de femme entrepreneure !

Ensemble, nous pouvons changer le monde !

CARE agit dans plus de 90 pays pour mettre fin à l'extrême pauvreté et protéger les personnes vulnérables, particulièrement les femmes. En 2018, grâce à VOUS, nous avons apporté notre aide à plus de 55 millions de personnes. Restons tous et toutes mobilisés pour construire un monde plus juste et solidaire !