22 février 2019

Des kits d’hygiène pour briser le tabou des règles au Vanuatu

Lorsque Florence a eu ses premières règles, elle a dû faire face aux préjugés et aux traditions qui règnent au Vanuatu. Dans de nombreux pays, les menstruations sont un tabou qui prive de nombreuses filles d’accès aux protections hygiéniques et entraîne parfois leur déscolarisation. CARE intervient notamment en sensibilisant et en distribuant des kits dans les écoles.  

Florence, étudiante au Vanuatua, a longtemps eu honte lorsqu'elle avait ses règles.

« Lorsque j’avais mes règles, je n’allais pas à l’école »

Dans la communauté de Florence au Vanuatu, les croyances autour des menstruations sont fortes. Considérées comme impures, les femmes et les filles n’ont pas le droit de toucher à la nourriture ou la vaisselle lorsqu’elles ont leurs règles. Exclues, elles sont parfois même contraintes de dormir à l’extérieur de la maison. Ces croyances se transmettent de génération en génération, entre les femmes elles-mêmes, qui sont souvent peu informées sur leur cycle menstruel.

Dans un contexte empreint de préjugés, l’accès aux protections hygiéniques est alors réduit, leur coût très élevé, et nombreuses sont celles qui ne vont pas à l’école.

 « Quand j’ai eu mes règles, j'ai eu peur d'être humiliée et moquée, alors je suis restée chez moi »

Comme Florence, près de trois-quarts des filles manquent au moins des jours d’école tous les mois à cause de leurs règles. Du fait du retard qu’elles prennent, beaucoup arrêtent définitivement l’école, ce qui a des conséquences dramatiques pour leur avenir. 

CARE distribue des kits d'hygiène au Vanuatu, pour permettre aux filles de vivre leurs règles dignement.

CARE distribue des kits d’hygiène et sensibilise les jeunes filles dans les écoles

Pour lutter contre ce tabou et la déscolarisation des filles, CARE intervient en distribuant des kits d’hygiène aux écolières. Ces kits comprennent des serviettes hygiéniques lavables et réutilisables, des sous-vêtements, du savon et de la lessive.

Les serviettes lavables permettent aux jeunes filles de bénéficier d’une solution fiable et durable. C’est aussi le cas des cups menstruelles que CARE distribue dans le cadre d’autres projets, notamment en Ouganda.

Grâce à ce matériel, les filles peuvent désormais avoir une hygiène intime adaptée lorsqu’elles ont leurs règles et aller à l’école en toute confiance.

Les kits sont distribués lors de sessions de sensibilisation réservées aux filles qui leur permettent de se familiariser avec leur corps et leur cycle menstruel et de poser les questions qu’elles n’ont pas pu poser ailleurs. Cela a changé la vie de plusieurs d’entre elles, comme Florence. 

« J'essayais de comprendre les choses moi-même, mais c’était difficile. Aujourd’hui, je sais que les règles, c’est naturel et je ne suis plus inquiète », dit-elle. 

Une première étape pour permettre à toutes les filles de vivre leurs règles dignement !