08 avril 2019

Réaction des ONG et associations féministes à la ministérielle des affaires étrangères du G7

Ce week-end s’est tenue la première réunion ministérielle du G7 sous présidence française. Donnant le ton de l’ambition de la présidence française pour réellement mettre en oeuvre une diplomatie féministe, elle était très attendue par les ONG et associations féministes du Women 7 qui représenteront la société civile au G7. Or, elle n’a pas permis d’acter d’engagements concrets. Le Women 7 le regrette, même si nous accueillons favorablement la place qui a été faite aux droits des femmes et des filles.

Lors de la réunion ministérielle des affaires étrangères, les Etats du G7 se sont engagés à adopter une feuille de route pour soutenir et répondre aux besoins des personnes survivantes et victimes de violences sexuelles dans les conflits et ont également déclaré leur soutien au fonds créé par les prix Nobel de la paix Denis Mukwege et Nadia Murad. Les pays du G7 se sont également engagés à renforcer leurs actions pour appuyer la participation des femmes aux processus de paix.

« Le Women 7 accueille favorablement ces déclarations qui montrent la priorité donnée aux droits des femmes et des filles dans le G7. Cette question doit être un fil rouge de la politique étrangère des pays du G7 et doit davantage se traduire en actions concrètes. Il est nécessaire que ces pays s’engagent tous à renouveler leurs plans d’actions Femmes, paix et sécurité et à les accompagner de financements. L’ensemble des initiatives portées par la France, à l’instar de l’Alliance Sahel ne doivent plus ignorer ces enjeux fondamentaux », déclare Elaine Lasson, chargée de plaidoyer de l’ONG Humanity Diaspo
« Les engagements de principe ne peuvent plus suffire pour lutter contre les inégalités de destin et contre les inégalités femmes-hommes partout dans le monde. Nous attendons des prochaines réunions ministérielles et du Sommet de Biarritz, des engagements concrets et financiers sur les droits des femmes et des filles », alerte Sophie Chassot, chargée de plaidoyer sur les droits des femmes de l’ONG CARE France.

Le Women 7, en tant que groupe d’engagement du G7, rappelle à la présidence française que l’expertise et la légitimité des organisations de la société civile sont des leviers fondamentaux pour construire des politiques publiques luttant efficacement contre les inégalités. A ce titre, les associations et organisations féministes doivent faire partie des instances de décision de façon plus systématique pour s’assurer que les pays du G7 soient ambitieux et appliquent réellement des politiques et une diplomatie féministe.

Contact média

Nos porte-paroles sont disponibles pour des interviews.

Notes aux rédactions
  • Consulter dans son intégralité “La déclaration de Dinard sur les femmes, la paix et la sécurité”
  • Le groupe d’engagement Women 7 (W7) rassemble des organisations de la société civile des pays du G7 et des pays en développement investies sur les droits des femmes et des filles. Il a pour mission de s’assurer que des engagements concrets en faveur de l’égalité femmes-hommes seront pris dans l’ensemble du processus du G7.
  • Le Women 7 a produit des recommandationssur cette réunion ministérielle des affaires étrangères et les as transmises au gouvernement français ainsi qu’à l’ensemble des pays du G7.
  • ONG et associations féministes membres du Women 7:#JamaisSansElles ; 50-50 magazine ; Act'd Tour - Association Culturelle et Touristique de Développement par le Tourisme ; Action Santé Mondiale ; Adéquations ; AFEM (Association des Femmes de l'Europe Méridionale) ; Alliance Internationale des Femmes ; All In ; AMREF France ; Animafac ; Antenne jeune Amnesty International Sciences Po ; Association d'aide à l'éducation de l'enfant handicapé ; Association de Femmes Diplômées des Universitées ; Association des anciens élèves de l'ENA ; Association OLYMPE ; Business & Professional Women (BPW); CARE France ; CLEF ; Coalition Education ; Collectif Droits humains pour tou·te·s ; Collectif féministe Atalante ; Conseil National des Femmes Françaises ; Coordination SUD ; En avant toutes; Enfants, prévention, action, pédophilie et inceste ; Equipop ; Excision Parlons-en ; Fédération des Malades et Handicapés ; Fédération nationale solidarité femmes;  Femmes de demain ; Femmes solidaires ; Fonds pour les Femmes en Méditerranée ; Frida ; Global Contact ; Humanity Diaspo ; IEMED (Institut Européen de la Méditerranée) ; Info Endométriose ; MdM ; NousToutes ; Nouvelle Page ; ONE ; ONU Femmes France ; Osez le féminisme !; Oxfam ; P@sserelles des s@voirs; Plan France ; Planning Familial ; Quartiers Du Monde ; Regards de Femmes ; Réseau de fonctionnaires engagées pour l'égalité ; REF (Réseau Euromed France) ; Réseau Féministe "Ruptures" ; UNICEF France ; Union Nationale des Femmes du Maroc France Europe ; WECF France ; WomenSafe ; YSAFE