25 avril 2019

Liban. « Désormais, j’aide ma femme à la maison et je m’occupe des enfants »

Shadi est père de famille au Liban, où les inégalités femmes-hommes ont la vie dure. Il était peu présent pour ses enfants et aidait peu sa femme au quotidien. Après avoir participé à des sessions de sensibilisation organisées par CARE, Shadi est un homme nouveau ! Découvrez son histoire. 

Shadi a participé à des sessions de sensibilisation au rôle de père au Liban.
© 2018 / Marwan Tahtah pour CARE

« Je ne faisais jamais ni la vaisselle, ni la cuisine »

Shadi vit au Liban avec sa femme et ses deux enfants. Dans le couple, la répartition des rôles était jusque là très inégalitaire. Sa femme s’occupait de leurs enfants et de toutes les tâches quotidiennes. Et Shadi subvenait aux besoins de sa famille. 

« Si ma femme demandait de l'aide pour les tâches ménagères, je refusais, car j’estimais que ce n’était pas mon rôle. »

Avec ses enfants, un garçon de 3 ans et une fille de 1 an, Shadi était parfois autoritaire.

« Lorsque mon fils n’était pas obéissant, j’avais l’habitude de le fesser. »

Le Liban fait partie des pays où les inégalités femmes-hommes sont les plus fortes selon une étude du World Economic Forum. 

Les femmes sont souvent assignées à l’entretien de la maison et à l’éducation des enfants. Elles ont peu de place dans les décisions stratégiques de la famille.  

CARE sensibilise au rôle de père et à l’égalité femmes-hommes

Au Liban, mais aussi au Maroc, en Égypte et en Palestine, CARE mène des projets de sensibilisation des hommes à leur rôle de père, et aux inégalités au sein du couple.

Au cours de sessions d’échanges, les hommes partagent leurs expériences et leur quotidien. Ils s’interrogent sur leur paternité, et sur ce qu’ils peuvent faire chaque jour pour encourager l’égalité des sexes.  

Depuis qu’il a participé à des séances, Shadi est un époux et un père nouveau !

« Maintenant, j’aide ma femme. Lorsqu’elle est fatiguée, je fais les tâches ménagères, et je pense aujourd’hui que ça devrait toujours être le cas. »

Mieux encore, il est aujourd’hui convaincu que toutes les décisions qui concernent la famille doivent être prises à deux. Et les relations avec sa femme et ses enfants se sont améliorées. Il passe plus de temps avec eux, les encourage et leur donne beaucoup d’amour !

Nous leur souhaitons beaucoup de bonheur et de moments de partage ! 

The Positive Fatherhood project
  • Au Liban, CARE International s’associe au programme régional « Hommes et femmes pour l’égalité des sexes » mis en place par ONU Femmes. L'objectif est de sensibiliser les hommes à l'égalité des sexes et à leur rôle de père, à à travers des sessions d'échanges. 
  • Il s'agit d'une initiative triennale mise en œuvre au Liban, au Maroc, en Égypte et en Palestine.