21 juin 2019

Climat : 4 pays empêchent l’Europe d’assumer ses responsabilités

Lors du Conseil européen de ce jeudi, les États ont échoué à se mettre d’accord en faveur d’un objectif européen de neutralité carbone d’ici 2050. C’est pourtant la condition sine qua non pour que l’Europe respecte l’accord de Paris.

La semaine s’était pourtant ouverte sous de bons auspices avec une série d’annonces de ralliement de pays, notamment l’Allemagne, à la mobilisation initiée par la France de viser la neutralité carbone en Europe d’ici à 2050. Mais l’enthousiasme est retombé hier soir lorsque quatre États-membres - la Pologne, la Hongrie, la République tchèque et l’Estonie - ont opposé leur véto à ce que l’Union européenne prenne cet engagement. Les chefs d’État et de gouvernement ont donc repoussé leur décision sur la stratégie de long-terme de l’Europe à la fin de l’année.

« Alors que la mobilisation citoyenne en faveur du climat n’a jamais été aussi forte et que les événements climatiques extrêmes n’ont jamais eu des impacts aussi dramatiques au Nord comme au Sud, l’Europe fuit totalement ses responsabilités. 

Hier matin encore, le consensus était à portée de main mais quatre pays ont fait passer leurs intérêts économiques et financiers, fortement liés à des industries polluantes, devant la protection de la planète et de ses habitants et habitantes. 

Les leaders européens doivent de toute urgence trouver une solution pour surmonter ce véto avant le Sommet Action Climat du 23 septembre », alerte Fanny Petitbon, responsable plaidoyer de CARE France.

La société civile restera fortement mobilisée dans les mois à venir pour que l’Union européenne s’engage à atteindre la neutralité carbone d’ici 2040 et à diminuer ses émissions de gaz à effet de serre de 65% d’ici 2030. Dans le cadre des négociations en cours sur le budget de l’Union européenne de 2021 à 2027, les États doivent également mettre fin à tout soutien financier aux énergies fossiles et allouer 40% du budget à la lutte contre le changement climatique.

Contact médias

Nos experts sont disponibles pour des interviews. Contactez Camille Nozières : 0786004275, nozieres@carefrance.org