25 juin 2019

Liban : notre conseil d’administration sur le terrain

Sophie Vernay et Sherine Audi, membres du conseil d’administration de CARE France, sont parties au Liban afin de vérifier le bon déroulé des projets sur place et rencontrer les populations soutenues par CARE.  

Sophie Vernay et Sherine Audi ont visité une station de pompage et de transformation en eau potable mises en place par CARE
© CARE

CARE soutient les réfugiés syriens et les populations libanaises

Le Liban est le pays accueillant le plus de réfugiés syriens par nombre d’habitants. Sans ressources, nombre d’entre eux vivent dans des conditions extrêmement précaires. Certaines familles vivent parfois dans une seule et unique pièce sans eau, ni sanitaires. 

« Les communautés libanaises et réfugiées vivent dans des conditions très difficiles et se partagent les quartiers dévastés par des affrontements encore très récents », explique Sophie Vernay. 

Pour leur permettre de vivre dans des conditions dignes, CARE réhabilite des logements et améliore l’accès aux services d’eau et d’assainissement. Sophie Vernay et Sherine Audi ont ainsi visité trois habitations à Tripoli puis se sont rendues à Saida pour visiter deux stations de pompage et de transformation en eau potable. 

« Les équipes de CARE réalisent les études de faisabilité, réhabilitent les infrastructures puis transfèrent l’ingénierie aux régions pour assurer la durabilité de nos actions », affirme Sherine Audi. 

Ce dernier projet fournit de l’eau à plus 100 000 habitants syriens comme libanais. Aider les populations hôtes est en effet essentiel dans un souci d’équité et afin de prévenir les tensions entre les communautés. 

Assurer un accès à l'éducation pour les femmes

CARE, association humanitaire, aide les réfugiés syriens au Liban.
© CARE

Nos projets pour les femmes et les filles ont également été mis à l’honneur au cours de cette visite. Nos équipes se sont rendues dans un centre d’éducation et d’apprentissage, où les femmes apprennent notamment de nouveaux savoir-faire et développent des compétences professionnelles. 

« Ce programme symbolise l’espoir "d’un après" la guerre. Au-delà de la fonction de formation et d’éducation, une action pour la paix, la reconstruction et la réconciliation », selon Sophie Vernay. 

Le rôle de notre conseil d’administration : assurer la bonne gouvernance de CARE

CARE encourage les missions de contrôle de ce type par ses membres bénévoles du conseil d’administration dans un souci de redevabilité et de cohérence. Cela permet en effet d’assurer la continuité entre les décisions stratégiques et leur mise en pratique concrète. C’est donc notre conseil d'administration qui veille au respect des valeurs fondamentales de CARE et à la bonne mise en place des projets.

« Nous avons appréciées l’enthousiasme et le professionnalisme de nos équipes locales. Il est vital de continuer à soutenir nos actions dans cette région du monde qui continuera à souffrir faute de paix. Pour cela, les donations privées et institutionnelles sont essentielles », conclut Sherine Audi.