30 juillet 2019

République démocratique du Congo. Vivre comme les autres face au handicap

En République démocratique du Congo, Abondance est une jeune femme presque comme les autres. Atteinte d’un handicap, elle se bat chaque jour pour réaliser ses rêves. CARE l’aide à y parvenir !  

Au Congo, Abondance ne perd pas espoir malgré son handicap.
©Mahmoud Shabeeb/CARE

« Dans mon village, certains habitants pensaient que mon handicap était contagieux »

La vie d’Abondance a basculé à l’âge de huit ans, lorsqu’elle a été diagnostiquée d’un handicap suite à une tuberculose osseuse. Dans le village de Ngoungou où elle a grandi en République démocratique du Congo, sa différence a souvent été source d'exclusion.

« Ici, peu de gens savent ce qu’est le handicap. Les personnes comme moi sont marginalisées », explique Abondance. 

Comme dans de nombreux pays, les personnes en situation de handicap n’ont pas accès aux mêmes chances que les autres. Souvent discriminées, elles rencontrent plus de difficultés pour accéder aux études ou à l’emploi, aux services et activités de base, ce qui les rend plus vulnérables à la pauvreté et aux violences. Les femmes et les filles peuvent être victimes d'agressions ou d'abus sexuels.

Malgré les difficultés, hors de question pour Abondance d’abandonner ses rêves ou de perdre espoir ! 

« Ce n’est pas parce que j’ai certaines limites que ma vie est finie », affirme t-elle. 

En RDC, CARE agit pour changer la vie des personnes en situation de handicap

Chaque semaine, Abondance parcourt 30 km en bus pour se rendre à Goma, où elle joue au basketball dans un stade soutenu par CARE. Nos équipes y proposent des activités sportives adaptées aux personnes atteintes de handicap. Abondance est ravie de partager ces moments avec un groupe de jeunes femmes passionnées comme elle !

« On joue, on rigole, on s'amuse. Cela me donne de la force. Et nous oublions que nous sommes différentes ! »

CARE y sensibilise également les filles à la problématique des violences sexuelles et à la santé sexuelle et reproductive. Dans l'entourage d'Abondance, plusieurs filles atteintes de handicap ont été victimes d’abus sexuels. Elle est déterminée à changer les choses. 

« Je veux travailler dans l'humanitaire, aider d'autres personnes comme moi, particulièrement les femmes et les filles », déclare Abondance.