07 août 2019

G7 : les associations féministes du Women 7 affichent en grand leurs revendications

Dernière ligne droite avant le Sommet du G7 qui s’ouvrira le 24 août à Biarritz. La France a annoncé vouloir faire de ce G7 celui de la lutte contre les inégalités, en affichant un axe fort sur les inégalités femmes-hommes. Mais pour les associations féministes du Women 7, à J-16, le compte n’y est pas : les chefs d’États doivent prendre des engagements politiques et financiers plus ambitieux pour les droits des femmes. Afin d’interpeller les décideurs et décideuses avant ce rendez-vous stratégique, le W7 lance une grande campagne d’affichage à Paris et à Biarritz pour exiger un G7 réellement féministe.

Une campagne d'affichage a été lancée pour réclamer des engagements concrets de la part des Etats dans le cadre du G7.
© CARE / Anaïs Perrier

À deux semaines du Sommet du G7, le Women 7 interpelle le gouvernement français et les leaders du G7 sur plus de 260 panneaux d’affichage à Paris et Biarritz : “Un G7 qui fait la différence, c’est un G7 féministe !” 

Si des annonces ont été faites ces derniers mois en matière de droits des femmes, le W7 estime qu’elles ne sont pas assez ambitieuses pour “faire la différence” et agir efficacement sur les causes profondes des inégalités femmes-hommes. Il est encore temps de changer la donne, à condition d’activer les bons leviers et d’y mettre les moyens financiers. 

La campagne a débuté ce mercredi à Paris sur plus de 150 panneaux disséminés dans la ville et se poursuivra à Biarritz le 14 août avec 110 panneaux.

Un G7 qui fait vraiment la différence, c’est un G7 féministe !

Pour le Women 7, deux actions sont fondamentales pour que ce G7 soit réellement féministe et puisse faire avancer les droits des femmes et des filles partout dans le monde : 

  • La première mesure est une mesure qui ne dépend que de la volonté politique des leaders du G7 : inclure les femmes et les filles, y compris les militantes féministes, dans les discussions et les prises de décision de ce G7. Dans deux semaines, six hommes et une femme vont prendre des décisions qui vont avoir un impact sur les femmes et les filles du monde entier. Et si les leaders du G7 entendaient les revendications des premières concernées qui représentent la moitié de l'humanité ? 
  • La deuxième action pour un G7 féministe consiste à prendre des engagements financiers concrets et conséquents pour l'égalité de genre. Le Women 7 appelle les pays du G7 à financer des politiques publiques ambitieuses qui intègrent le genre et à augmenter les financements alloués aux associations féministes partout dans le monde. Les initiatives portées par la France et les pays du G7 sur l’égalité femmes-hommes ne pourront se réaliser et avoir un réel impact que si elles sont financées de manière adéquate. 

Depuis des mois, des féministes se mobilisent dans les pays du G7 et au-delà pour pousser les États à s’engager pour les droits des femmes : leurs voix seront-elles entendues par les dirigeants lors du sommet de Biarritz ?

Avec cette campagne d’affichage, le Women 7 appelle l’ensemble des citoyens et citoyennes à s’engager à ses côtés pour demander aux leaders du G7 d’être à la hauteur pour les droits des femmes et des filles avec le hashtag #FeministsCount et en partageant ses recommandations pour un G7 transformatif. Il est plus que temps que les inégalités cessent et ce G7 peut y contribuer ! 

A propos du W7

Le mouvement W7 rassemble des associations et organisations qui défendent les droits des femmes et des filles dans les pays du G7 et dans le monde, et qui se mobilisent pour que le G7 prenne des mesures politiques et financières concrètes en faveur de l’égalité de genre. 

Pour plus d’informations concernant les membres du mouvement, rendez-vous sur le site de la campagne de communication #FeministsCount : https://www.feministscount.org/ 

Contacts presse