04 octobre 2019

Ouganda : changer les pratiques agricoles pour faire face au changement climatique

En Ouganda comme dans de nombreux pays, les effets du changement climatique se font sentir et les populations les plus vulnérables sont durement touchées. C’était le cas de Kelle, agricultrice dans le nord du pays, qui a connu des difficultés face à la multiplication des sécheresses. Découvrez l’action de CARE dans son village ! 

Kelle fait partie des habitantes sensibilisées par CARE à l'agriculture durable et à la préservation de la terre.
© Marja Koole/CARE

« Il y avait ici avant beaucoup d’arbres, d'herbe et de végétation »

Lorsqu’elle est revenue dans son village après avoir fui la région, Kelle n’a pas reconnu sa terre natale. Les nombreux arbres, l’herbe fertile et les pluies fréquentes dans le district d’Otuke en faisaient auparavant une région propice à l’agriculture.

« Il y avait ici avant beaucoup d’arbres, d'herbe et de végétation. Il pleuvait aussi très souvent et nous avions des récoltes abondantes. C’était une fierté dans notre région. »

Mais le changement climatique a affecté les saisons. Les sécheresses se multiplient et s'intensifient, endommageant les cultures. La coupe des arbres pour en faire du charbon et les feux de brousse provoqués par les habitants ont participé à détruire la biodiversité et ont considérablement réduit la fertilité des sols.

« Tout ce que cette communauté possédait autrefois a disparu », explique Kelle. 

CARE aide les communautés à s’adapter au changement

C’était sans compter sur la motivation de nos équipes et des villageois ! En Ouganda comme dans d’autres pays, CARE sensibilise les habitants au respect de la terre. Nous les formons également à des méthodes d’agriculture durable, pour leur permettre de s’adapter au changement climatique.

Les habitants du village de Kelle ont appris à délimiter les zones humides pour effectuer leurs plantations et ont été formés à des pratiques agricoles qui n’affectent pas les sols. Aujourd’hui, ils utilisent les prévisions météorologiques pour collecter des informations sur les types de cultures à planter en fonction des précipitations attendues, ce qui leur permet d’éviter les pertes.

« Cette formation m’a appris l’importance de préserver la nature. Je connais aujourd'hui les alternatives durables et l’apiculture est devenue mon métier. Les mentalités ici ont changé. Les gens se sont adaptés à l’environnement. »

Grâce à sa production de miel, cette maman de quatre enfants peut désormais faire vivre toute sa famille. Et ce n’est pas tout !

A travers les associations villageoises d’épargne et de crédit soutenues par CARE, les membres de la communauté bénéficient désormais des revenus supplémentaires. Ils ont pu reconstruire leurs maisons et les enfants du village vont désormais à l’école. Kelle voit l’avenir sous un nouveau jour. Son ambition ? Continuer à développer ses ruches et augmenter sa production de miel.

Une bonne nouvelle également pour la planète car on le sait, les abeilles sont précieuses !

L'action de CARE contre le changement climatique

La lutte contre les impacts climatiques est l’une des priorités stratégiques de nos actions de lutte contre l'extrême pauvreté et les injustices.

  • CARE soutient les populations affectées par des chocs climatiques ponctuels (tempête, inondations) ou de long terme (variabilité des saisons et des précipitations).
  • CARE met en place des programmes d'adaptation : soutien agricole aux communautés qui souffrent de la disparition des glaciers ; mise en place de réseaux d'accès à l'eau ; projets de plantation de mangroves et de restauration de systèmes de défense côtiers.
  • CARE participe également aux négociations internationales sur le climat et mène des actions de plaidoyer pour inciter les gouvernements à mettre en œuvre des politiques climatiques ambitieuses.