29 novembre 2019

Protégeons les femmes et les enfants victimes des conflits !

Aujourd’hui encore, être une femme est une lutte dans de nombreux pays du monde. Mais être une femme dans un pays en guerre… c’est pour beaucoup, une double peine. République démocratique du Congo, Syrie, Yémen... Partout où sévissent les conflits, les droits et la dignité des femmes et des enfants sont bafoués. Ensemble, nous pouvons les aider. Découvrez comment ! 

Des millions de vies brisées par la guerre

En période de conflits armés, les populations civiles paient le prix fort des violences. Les femmes et les enfants en sont les premières victimes.

« L’un des hommes [armés] m’a dit : “si tu cries, je te tue” », témoigne Grace, 17 ans au Soudan du Sud.

« Mon école a été détruite par une bombe. Beaucoup d’enfants sont morts sous mes yeux », témoigne Sidal, 12 ans en Syrie.

En plus de subir les conséquences directes des guerres (destruction des villes et infrastructures, pénuries alimentaires...), les femmes et les enfants sont exposés aux violences et à l’exploitation. Le viol est l’une des exactions majeures auxquelles les femmes et les enfants sont confrontés, et ce, dès leur plus jeune âge. La destruction des écoles compromet également l’avenir des plus petits. Et la déscolarisation augmente les risques de travail forcés et de mariages précoces, particulièrement pour les filles. 

Face aux horreurs de la guerre, les femmes et les enfants luttent chaque jour pour leur survie et leur sécurité. Chez eux, sur la route de l’exil pour échapper aux combats ou dans les camps de réfugiés, ils font face à de nombreux risques de violences. Et c’est un sentiment de peur qui les hante jour après jour. 

Ensemble, nous avons le pouvoir de les protéger !

CARE aide les populations affectées par les conflits partout dans le monde, avec une attention particulière aux femmes et aux enfants. Nos équipes distribuent des biens vitaux pour la survie des populations qui vivent dans le dénuement le plus total: abris, nourriture, kits d’hygiène, soins de santé.

Mais ce n’est pas tout. CARE participe également à la reconstruction d’infrastructures, telles que les écoles ou les centres de santé. Nous aidons les victimes, notamment de violences sexuelles à se reconstruire, grâce à un soutien psychologique et économique.

En faisant un don, vous pouvez nous aider à continuer nos actions et à les soutenir ! 

  • Avec un don de 80€, soit 20 € après déduction fiscale, vous apportez, par exemple, une aide alimentaire pendant un mois à une famille dans un camp de déplacés.
  • Avec un don de 100 €, soit 25 € après déduction fiscale, vous pouvez participer, par exemple, à la réhabilitation d’une école détruite par la guerre.