16 décembre 2019

Depuis bientôt 20 ans, la République démocratique du Congo (RDC) est déchirée par des conflits internes qui plongent le pays dans une crise humanitaire sans précédent. Dans ce pays, le taux de violences faites aux femmes est l’un des plus élevés au monde. Elles y subissent des viols récurrents, souvent utilisés comme arme de guerre. C’est le cas de Neema, qui a partagé avec nous son histoire bouleversante. 

Neema a traversé l’enfer. Son mari a été cruellement assassiné pendant l'attaque de leur village par des miliciens. Elle décide alors de fuir son pays pour mettre ses quatre enfants à l’abri des violences. Pourchassés, Neema et ses enfants arrivent en Ouganda après un dangereux périple.

Comme en RDC, les violences envers les femmes augmentent terriblement en zone de conflit. Violées, mariées de force, kidnappées, les femmes et les filles des pays en guerre vivent un enfer ! Bien souvent, leur seul recours consiste à fuir.  

« Maintenant, j'aimerais vivre une vie normale et oublier le passé et la guerre. »

Accueillis dans un camp de réfugiés, Neema et ses enfants sont accompagnés par nos équipes afin de les aider à se reconstruire.

En RDC et dans les pays en conflit, CARE apporte un soutien médical et psychologique aux victimes de violences. Votre générosité est indispensable pour mener ces actions. Sans vous, rien de tout cela ne serait possible !

Ensemble, nous avons le pouvoir de les protéger !

CARE aide les populations affectées par les conflits partout dans le monde, avec une attention particulière aux femmes et aux enfants. Nos équipes distribuent des biens vitaux pour la survie des populations qui vivent dans le dénuement le plus total: abris, nourriture, kits d’hygiène, soins de santé.

Mais ce n’est pas tout. CARE participe également à la reconstruction d’infrastructures, telles que les écoles ou les centres de santé. Nous aidons les victimes, notamment de violences sexuelles à se reconstruire, grâce à un soutien psychologique et économique.

En faisant un don, vous pouvez nous aider à continuer nos actions et à les soutenir ! 

  • Avec un don de 80€, soit 20 € après déduction fiscale, vous apportez, par exemple, une aide alimentaire pendant un mois à une famille dans un camp de déplacés.
  • Avec un don de 120€, vous permettez, par exemple, de former des personnes à lutter contre les violences faites aux femmes en République démocratique du Congo.