24 janvier 2020

Droits humains. Capitalisation des pratiques autour de la politique genre de CARE

Les sociétés ne peuvent prospérer durablement quand la moitié de leur population ne peut pleinement exercer ses droits. Or, aujourd’hui, les femmes sont les plus exposées à la pauvreté et les minorités de genre font face à de nombreuses discriminations. Dans ses projets, CARE fait de l’égalité des genres l’un des piliers de son action. Un travail de capitalisation a été mené en 2019 sur cette approche.

L'approche CARE basée sur le genre

Cette étude, menée avec l'accompagnement du F3E, s’est portée sur 4 pays (le Guatemala, l’Equateur, Madagascar et le Cameroun), afin d’illustrer comment la politique genre de CARE se met en œuvre dans les projets sur le terrain, à travers l’identification de bonnes pratiques et d’apprentissages.

L’approche genre de CARE, qui repose sur le principe que l’égalité entre les femmes et les hommes et entre les genres est un droit fondamental, s’articule autour de trois axes majeurs :

  • Renforcer les capacités d’agir des femmes : CARE appuie les femmes dans la compréhension et l’affirmation de leurs droits, ainsi que dans le développement de leurs compétences et de leur confiance en elles. CARE facilite également l’accès aux ressources.
  •  Promouvoir des relations équitables : CARE soutient les femmes à participer aux décisions prises au sein de leur famille et de leur communauté et encourage l’engagement des hommes pour plus d’égalité.
  • Faire évoluer les normes sociales et les législations : CARE implique l’ensemble de la société – les hommes, les entreprises, les institutions et les Etats – en faveur de l’égalité. Avec l’appui des autorités locales, CARE soutient l’adoption et la mise en œuvre de lois permettant aux femmes et aux personnes de tous genres d’exercer leurs droits en toute autonomie.

Une capitalisation basée sur les projets terrain

Les 4 projets présentés dans ce dossier et ciblés pour l’analyse des pratiques portent sur deux des thématiques majeures de CARE :

Dans ce dossier, publié en françaisespagnol et anglais, les organisations du secteur de l’aide au développement trouveront un retour d’expérience et des pistes d’amélioration pratiques pour l’intégration de l’approche genre dans les projets.