07 avril 2020

Journée mondiale de la santé: rendons hommage au personnel soignant !

Chaque jour dans le monde, médecins, infirmiers et infirmières, ambulanciers mettent tout en œuvre pour sauver des vies. À l’occasion de la Journée mondiale de la santé, nous tenons à leur rendre hommage et à saluer leur courage au quotidien et face à l'épidémie du Coronavirus.

Faire face au Coronavirus au Bénin

Evelyne est sage-femme au Bénin et se mobilise pour faire face au Coronavirus.
© CARE

Comme tout le personnel soignant mobilisé à travers le monde, Evelyne se prépare avec courage à l’arrivée du Coronavirus dans sa région. Dans plusieurs pays, CARE mène des projets d’installation de points d’accès à l’eau, de sensibilisation aux gestes barrières et distribue des kits d’hygiène (bidons d’eau, savon et lessive) aux populations.

« Nous mettons surtout l'accent sur les mesures d'hygiène et les gestes barrières auprès des populations. Nous devons aussi nous protéger nous-mêmes, membres du personnel de santé. Car nous pouvons être exposés en voulant sauver des vies », nous explique cette sage-femme au Bénin.

Grâce à notre expérience contre les épidémies telles qu’Ebola, Zika ou encore le choléra, nous aidons et équipons le personnel soignant tel qu’Evelyne, qui prend chaque jour tous les risques pour faire son métier.  

Être ambulancier en Syrie

Hassan est ambulancier en Syrie. Il se bat chaque jour dans un pays en guerre pour sauver des vies.
© CARE

En Syrie, où un violent conflit sévit depuis 2011, les membres du personnel soignant luttent chaque jour, dans des conditions souvent difficiles pour soigner les victimes de la guerre. Ils sont confrontés à un stress important, doivent travailler dans l’urgence et mettent leur vie en danger pour sauver celles des populations.

Hassan, ambulancier en Syrie, témoigne : 

"En tant qu’humanitaire, je vois ce qu’il y a de pire dans cette guerre.

Quand nous conduisons l'ambulance, c’est comme une course au cours de laquelle nous essayons d’éviter les tirs incessants. Quand nous arrivons sur un lieu bombardé, les avions reviennent et nous tirent dessus. C’est un miracle que je sois encore en vie. »

Être sage-femme en Papouasie-Nouvelle Guinée

Margaret est sage-femme en Papouasie-Nouvelle-Guinée, où elle accompagne des femmes pendant leur grossesse dans une maternité soutenue par CARE.
© CARE

En Papouasie-Nouvelle-Guinée, Margaret fait son métier avec passion. Rassurer les parents, apporter un soutien moral et psychologique aux futures mamans et les accompagner tout au long de la grossesse et le jour de l’accouchement, est une véritable vocation. Mais la récompense en vaut la peine !

« Nous sommes souvent les plus inquiets. Nous travaillons dur pour que les femmes qui attendent un bébé ne soient pas stressées. Mais c’est tellement gratifiant de voir qu’après tout ce travail, nos patients sont heureux. Nous sommes tous heureux. »

Anita est l'une des mamans qui a été suivie par Margaret dans une clinique soutenue par CARE en Papouasie-Nouvelle Guinée.
© CARE

Et les mamans le lui rendent bien ! Anita a été suivie pendant toute sa grossesse par Margaret, dans une maternité soutenue par CARE. Elle témoigne : 

« Ici, le personnel nous écoute et prend soin de nous. Les infirmières m'ont aidé à ne pas avoir peur pendant l'accouchement. Je me suis sentie soutenue, c’était très important pour moi. »

Aidez le personnel soignant en suivant les précautions de santé liées au coronavirus

C’est ensemble que nous réussirons à combattre le coronavirus ! La solidarité est plus que jamais de mise !

  • Restez chez vous et respectez des distances de sécurité avec les autres personnes. 
  • Lavez-vous les mains régulièrement.
  • Evitez de vous toucher le visage.
  • Toussez dans votre coude, utilisez des mouchoirs à usage unique et jetez-les après utilisation.

Et en cette période de confinement, rendez hommage tous les soirs au personnel soignant en applaudissant depuis vos balcons et fenêtres à 20h. #OnApplaudit