30 avril 2020

2 morts confirmés du Coronavirus au Yémen. « Le pays pourrait s’effondrer comme un château de cartes. »

Après des semaines de spéculation, le ministère de la Santé du Yémen a confirmé que le Coronavirus a causé la mort de deux personnes dans la ville d'Aden. Avec ce virus, qui s’ajoute à cinq années de guerre, de destructions et de faim, la catastrophe est imminente. Voici l’appel d’Aaron Brent, directeur de CARE au Yémen et Mohammed Alaqabi, notre responsable sécurité alimentaire : 

« Si le Coronavirus se propage au Yémen, nous craignons que tout le pays, déjà très fragile, s’effondre comme un château de cartes. Après des années de guerre, les Yéménites sont très vulnérables et ce début 2020 a été particulièrement éprouvant : escalade de violences dans le nord du pays, augmentation des frappes aériennes, et dernièrement de fortes pluies et des inondations meurtrières qui font craindre une reprise de l’épidémie de choléra. Avec ce virus, qui s’ajoute à tout cela et à la faim, la catastrophe est imminente, inévitable. 

Les mots ne peuvent pas décrire notre inquiétude. Si les pays occidentaux les plus riches ne peuvent pas contrôler la propagation du Coronavirus alors qu’ils disposent de systèmes de santé performants, d’installations sanitaires de qualité, d’une meilleure sensibilisation grâce à de bons niveaux d'éducation… que va-t-il se passer pour un pays comme le Yémen ? Nos infrastructures de santé sont détruites, comme notre système d’assainissement et d’accès à l’eau. Alors que la situation alimentaire est déjà compliquée, les gens ne peuvent pas rester confinés sous peine de perdre leur source de revenu et de n’avoir plus rien à manger.

Nos équipes font de leur mieux dans ces circonstances très difficiles mais nous craignons de ne pas réussir à faire face à cette nouvelle menace du Coronavirus. Nous avons besoin d’aide de toute urgence, financière mais également médicale pour aider les populations. Ce virus montre que nous sommes tous dans le même bateau : la communauté internationale ne peut pas se contenter de regarder le Yémen et sa population couler. Nous avons besoin d’aide. »

Contact média

Des porte-paroles sont disponibles pour des interviews. Contactez Camille Nozières, 07 86 00 42 75, nozieres@carefrance.org