19 mai 2020

Le cyclone Amphan s’apprête à frapper l’Inde et le Bangladesh en pleine pandémie de Coronavirus

Le cyclone Amphan, qui devrait frapper le Bangladesh et l’est de l’Inde demain en fin d’après-midi heure locale, s’annonce dévastateur. Cette menace survient alors que l’Inde et le Bangladesh essayent de contrôler la propagation de la pandémie de Coronavirus, rendant encore plus difficile les mesures d’évacuations.

 « Le cyclone Amphan est le cyclone le plus fort jamais enregistré dans le golfe du Bengale avec des vents de plus de 230km/h. Cette menace survient alors que l’Inde et le Bangladesh essayent de contrôler la propagation de la pandémie de Coronavirus. L’Inde vient de dépasser la barre des 100 000 cas confirmés. Et au Bangladesh le chiffre augmente rapidement avec 1 300 nouveaux cas ce dimanche soit 23 870 au total selon l’université Johns Hopkins. La pandémie du Covid-19 rend encore plus difficile les mesures d’évacuations. 

Nous sommes très inquiets des dégâts qu’il pourrait causer dans cette région déjà très vulnérable et notamment dans les camps de réfugiés comme à Cox’s Bazar. Des millions de personnes devraient être évacuées, mais en pleine épidémie de Covid-19, les gens craignent de rejoindre les refuges souvent bondés alors que le nombre de personnes contaminées ne cesse d’augmenter. Les conséquences matérielle et sanitaire, avec le risque d’une accélération de l’épidémie, pourraient être terribles », alerte Walter Mwasaa, directeur de CARE au Bangladesh.

Contact médias

Des portes paroles de l’association CARE dans la région sont disponibles pour des interviews. Contactez Camille Nozières : nozieres@carefrance.org , 0786004275