20 juin 2020

Journée mondiale des réfugiés : le Coronavirus, une nouvelle menace

Alors qu’ils ont fui les violences et vivent souvent dans des situations précaires, les 71 millions de réfugiés et déplacés dans le monde sont confrontés à une nouvelle menace : le Coronavirus. Sur le terrain, CARE se mobilise pour les aider. Voici un tour d'horizon en images de nos actions dans le monde.

Kenya

L'association CARE lutte contre le Covid-19
Les femmes font la queue pour faire vérifier leur température tout en maintenant une distance sociale. © CARE Kenya

Partout dans le monde, les camps de réfugiés sont généralement surpeuplés et l’accès à l’eau et à l’hygiène y est limité, ce qui favorise la propagation du virus. 

Au Kenya, les camps de réfugiés de Dadaab abritent plus de 230 000 réfugiés. Les premiers cas de Coronavirus ont été enregistrés en mai.

CARE diffuse les gestes barrières et des pratiques d'hygiène et d'assainissement sûres. Nous garantissons le bon fonctionnement des installations d'eau et construisons de nouvelles toilettes et stations de lavage des mains.

Bangladesh

Au Bangladesh, l'association CARE aide les refugiés rohingyas à se protéger du Coronavirus
Des enfants participent à un atelier organisé par CARE sur les gestes barrières dans le plus grand camp de réfugiés du monde. © Yeasmin Akther / CARE

Près d'un million de réfugiés Rohingyas ont fui les violences au Myanmar et vivent aujourd’hui au Bangladesh. Le camp de Cox’s Bazar abrite plus de 40 000 personnes au km2 : c'est quatre fois plus dense que la ville de New York. Pour ces familles, les mesures de distanciation sociale sont quasiment impossibles à respecter.

Le manque d'accès à l'eau, au savon et à d'autres fournitures d'hygiène sont également particulièrement préoccupants. Au 15 juin, il y avait 38 cas positifs de COVID-19 et deux décès dans le camp.

Nos équipes locales renforcent l’accès à l’eau potable en installant notamment des stations de lavage de main. Et pour lutter contre les violences et agressions sexuelles, nous installons des espaces de lavage sécurisés dédiés aux femmes et aux filles.

Venezuela

CARE aide les réfugiés du Venezuela
© Ana María Buitrón / CARE

Cinq millions de personnes ont fui la terrible crise politique et économique qui frappe le Venezuela. Beaucoup ont trouvé refuge en Equateur, l'un des pays les plus touchés par le Coronavirus dans la région. Celles et ceux qui avaient réussi à trouver un travail se retrouvent sans source de revenu et n’ont aucun accès aux services de santé en raison de leur statut. La situation est si grave que de nombreux migrants tentent désormais de rentrer au Venezuela et entament des marches de milliers de kilomètres. 

En Équateur, CARE assure un soutien financier et distribue de la nourriture et des médicaments aux personnes les plus vulnérables : réfugiés et migrants, professionnels du sexe et les personnes vivant avec le VIH/sida.

Yémen

Au Yémen, l'association CARE aide les populations frappées par le conflit et par le Covid-19.
© Hamzah Shaif/CARE

Après plus de cinq ans de guerre, 24 millions de Yéménites ont actuellement besoin d'une aide humanitaire pour survivre. Le pays lutte simultanément contre plusieurs épidémies : choléra et aujourd'hui le Coronavirus. Plus de 87 000 cas suspects ont été détectés au cours des trois premiers mois de l’année.

Nos équipes assurent des distributions de nourriture et un soutien financier. Nous construisons des infrastructures d'eau et promouvons les bonnes pratiques d'hygiène et de santé.

Aidons les réfugiés à se protéger du Coronavirus !

« Si nous n'agissons pas rapidement, des millions d'hommes, de femmes et d'enfants qui ont déjà fui les violences et la faim se retrouveront seuls face à cette nouvelle menace », explique Sofia Sprechmann Sineiro, secrétaire générale de CARE.

Grâce à votre soutien, nous avons déjà pu aider des millions de personnes dans le monde : 

  • Accès à l'eau : installation de points d'eau, distribution de stock d'eau d'urgence.
  • Prévention : sensibilisation aux gestes barrières, distributions de kits d'hygiène (savon, désinfectant, lessive). 
  • Soutien au personnel soignant : distribution de matériel médical et de protection, formation au virus et aux techniques de dépistage. 
  • Distribution de nourriture et soutien économique aux plus vulnérables.

Aidez-nous à soutenir encore plus de personnes vulnérables face à la pandémie du Coronavirus : faites un don !