31 juillet 2020

Climat : les femmes et les filles sont parmi les plus impactées par le changement climatique. Il est temps d’agir !

Dans son nouveau rapport Evicted by Climate Change, CARE met en lumière l’impact du changement climatique sur les femmes et les filles dans les pays en développement. Le constat est alarmant : les femmes sont extrêmement touchées par l’enjeu des déplacements climatiques, et pourtant, elles sont peu prises en compte dans la réponse au changement climatique.

L'association CARE lutte contre le changement climatique
© CARE

Les déplacements liés aux catastrophes climatiques se multiplient

Tout abandonner à cause d’une sécheresse, d’une inondation, d’un cyclone... Des millions de personnes dans le monde ont déjà dû fuir leur maison du fait des impacts du changement climatique et de phénomènes météorologiques extrêmes. 

À l’heure actuelle si rien n’est fait, les experts climatiques estiment l’augmentation de la température planétaire de 3 à 4 °C d’ici 2100. Les conséquences ? Des territoires de plus en plus vastes pourraient devenir inhabitables et trois milliards de personnes pourraient être confrontées à des niveaux de chaleur saharienne d’ici 2070 !

Les femmes lourdement impactées par les déplacements climatiques

Les pays en développement sont les premiers touchés par le changement climatique, alors qu’ils ne sont responsables que de 4% des émissions de gaz à effet de serre. Dans ces pays, les femmes et les filles sont particulièrement impactées : ce sont elles qui assurent la plus grande partie de l’agriculture de subsistance et de l’approvisionnement de leur famille en nourriture, eau et combustible, qui se font de plus en plus rares. En 2018, plus de la moitié des 41 millions de personnes déplacées dans leur propre pays étaient des femmes. Comme dans toute crise, elles font face à un plus grand risque de violences sexistes et sexuelles. Et elles ont très rarement accès à une place autour des tables de décision.

Pourtant, l’expérience nous montre que les femmes peuvent être à l’initiative de réels changements ! Elles sont en première ligne au sein de leur communauté lorsqu’il s’agit de trouver des solutions efficaces et durables pour répondre aux crises climatiques et assurer la survie de leur famille. 

Les États doivent reconnaître le rôle décisif des femmes dans la réponse au changement climatique

Les pays industrialisés sont responsables de 80% des émissions de gaz à effet de serre. Pour répondre à l’urgence climatique et à l’enjeu des déplacements environnementaux, ces États doivent prendre rapidement des mesures fortes et soutenir financièrement les pays en développement pour les aider à s’adapter à ces bouleversements. 

Par ailleurs, une action immédiate est nécessaire pour placer les femmes et les filles au centre de ces efforts, à travers une action climatique qui promeut l’égalité de genre, des financements en faveur des organisations locales dirigées par des femmes, et la garantie qu’elles seront inclues dans les processus décisionnels.

Il est urgent d’agir dès maintenant !

Pour plus d'informations :