25 août 2020

En images. Au Liban : le quotidien des populations après les explosions

Le défi auquel les Libanais et Libanaises doivent faire face est considérable. La double explosion qui a touché Beyrouth a tout emporté et laisse les populations sans ressources. Nos équipes sur place sont mobilisées 24/7 pour les aider

Un Beyrouth ravagé où tout est à reconstruire.

Les destructions de Beyrouth suite à la double explosion.
© CARE

La double explosion a littéralement soufflé une partie de la ville de Beyrouth : bâtiments, vitres, voitures, installations électriques... En plus du bilan humain qui s’alourdit chaque jour, l'ampleur des dégâts matériels laisse la population dans le chaos le plus total.

L'association CARE aide les victimes de l'explosion à Beyrouth
© CARE

« J'ai vécu la guerre au Liban, mais je n'ai jamais rien vu de cette ampleur », nous livre Siham. 

Comme elle, des milliers de Libanais sont encore sous le choc de cette catastrophe et la perte de leur maison.

Un drame de plus pour la population libanaise.

L'association CARE aide les victimes des explosions au Beyrouth
© CARE

Subissant déjà une crise économique sans précédent, la population libanaise risque de s'enfoncer dans une pauvreté extrême.

Plus de la moitié de la population libanaise vit désormais sous le seuil de pauvreté. L’explosion est un coup de massue supplémentaire : 300 000 personnes sont aujourd’hui sans-abris et plus de 12000 familles ont perdu ce qui leur permettait de vivre (travail, réserves de nourriture...).

"Le pays va de catastrophe en catastrophe”, déplore Latifa, 65 ans.

Les épreuves s’enchaînent pour les Libanais. Deux semaines après le drame, la propagation du COVID-19 a repris de plus belle dans le pays, obligeant à reconfiner la population déjà à bout de souffle économiquement.

Sans relâche, les équipes de CARE aident les populations à se remettre debout.

L'association CARE aide les populations de Beyrouth
© CARE

Depuis la catastrophe, nos équipes sont mobilisées auprès des populations qui ont tout perdu.

L’une des premières urgences était de s’assurer que les habitants puissent se nourrir et subvenir aux besoins de leur famille. Jusqu’ici, CARE a distribué près de 5 000 colis alimentaires et repas chauds aux côtés d’associations libanaises partenaires. 

Ces distributions continuent chaque jour pour répondre aux besoins des populations. Comme depuis le début de la pandémie, CARE poursuit la sensibilisation et la distribution de kits d'hygiènes, de colis alimentaires pour limiter la propagation du virus.

L'association CARE aide les populations de Beyrouth
© CARE

Dans les jours et semaines à venir, CARE intensifiera ses actions en proposant un soutien psychosocial aux victimes de l’explosion ainsi que des solutions d’hébergement. Pour cela, nous avons besoin de votre soutien ! Ensemble, restons mobilisés pour venir en aide au peuple libanais. 

Alliance Urgence : 6 ONG unies pour le Liban

CARE unit ses forces avec 5 autres ONG pour répondre à l’urgence au Liban. C'est l'Alliance Urgences. Ensemble, nous sommes plus forts et complémentaires : Action Contre la Faim, CARE France, Handicap International, Médecins du Monde, Plan International et Solidarités International.